La Fée-Absinthe Parisienne

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Première absinthe distillée en France en 1999 sous l’appellation légale de l’époque de Spiritueux aux plantes d’absinthe, La Fée-Absinthe Parisienne a bien évolué au cours du temps.

La Fée-Absinthe Parisienne est aujourd'hui distillée en Isère dans les alambics de la société Cherry-Rocher et embouteillée dans la région parisienne ce qui lui donne toute légitimité pour revendiquer le nom d'Absinthe Parisienne. Un nom évocateur du Paris de la Belle Époque très prisé des francophiles étrangers. 

Initiée par Georges Rowley qui a commencé par importer de l'absinthe depuis Prague, La Fée a pris naissance après une visite de Georges au Musée en février 1998. C'est là qu'il a réellement pris conscience de ce qu'avait été l'absinthe en France au XIXe siècle et m'a demandé de l'aider à réaliser une absinthe la plus authentique possible.

En 2000, le gouvernement français autorise Georges Rowley à fabriquer La Fée en France mais uniquement dans un but d’export. Il faudra attendre 2003 pour qu’elle puisse être vendue en France, sous l'appellation de "spiritueux aux plantes d’absinthe". Les fabricants pouvaient en effet utiliser les termes "aux extraits de plantes d’absinthe" grâce à un décret de 1988 autorisant l’utilisation de la grande absinthe dans les spiritueux.

Les distillateurs, il y a 15 ans étaient encore très timides vis-à-vis de la loi. Aussi, la présence de la grande absinthe était en moindre quantité par rapport à aujourd'hui, entraînant une saveur anisée très prédominante.

Le lancement de cette première absinthe a été fait à Londres au Groucho club Soho le 25 juillet 2000.

La Fée a tout d’abord été colorée avec les colorants autorisés de l’alimentation, ce qui lui conférait une jolie teinte émeraude appréciée des consommateurs car évocatrice de la Fée verte.

Elle a été présentée à New-York puis à La Nouvelle-Orléans en 2008.

 

Geoges Rowley face à la presse à New-york en juin 2008.

Geoges Rowley face à la presse à New-york en juin 2008.

Soirée de lancement de la Fée à New-York, juin 2008.Soirée de lancement de la Fée à New-York, juin 2008.

Soirée de lancement de la Fée à New-York, juin 2008.

Salon des spiritueux à New-York en 2008.Salon des spiritueux à New-York en 2008.

Salon des spiritueux à New-York en 2008.

Le bar de l'Old Absinthe House à La Nouvelle-Orléans.

Le bar de l'Old Absinthe House à La Nouvelle-Orléans.

Oscar Dodd, collaborateur de Georges Rowley, servant La Fée au bar de l'Old Absinthe House, juillet 2008.

Oscar Dodd, collaborateur de Georges Rowley, servant La Fée au bar de l'Old Absinthe House, juillet 2008.

Dès ses débuts, La Fée Absinthe a obtenu de nombreuses médailles dans les tests de dégustation à l'aveugle en France et à l'étranger.

Elle a reçu une médaille d'or, trois années de suite, aux Absinthiades de Pontarlier.

Georges Rowley, applaudi par d'autres distillateurs à l'annonce de sa médaille d'or en 2002.

Georges Rowley, applaudi par d'autres distillateurs à l'annonce de sa médaille d'or en 2002.

Georges et son épouse Jane à Pontarlier en 2002.

Georges et son épouse Jane à Pontarlier en 2002.

Le 18 mai 2011, le Journal Officiel publiait, après 96 ans d'application, la suppression de la loi de 1915 qui interdisait la fabrication, le transport et la vente de l'absinthe. Le terme ABSINTHE peut à nouveau être utilisé.

À présent, la seule nécessité est de respecter le taux de thuyone, molécule constitutive à 50% de l'huile essentielle de grande absinthe, considérée comme étant neurotoxique. Il a été revu à la hausse par la règlementation européenne le 20 janvier 2011 à 35 mg/l.

Si l'appellation "Absinthe" sur l'étiquette ne pose plus de problème, il est toutefois nécessaire d'ajouter "Boisson spiritueuse". Lorsque l'absinthe disposera de sa propre définition communautaire, la dénomination "Absinthe" sur les bouteilles sera seule suffisante.

Georges Rowley colle sur une une bouteille d'absinthe La Fée la première étiquette libellée ABSINTHE à la Maison du Whisky, Paris, 6ème.
Georges Rowley colle sur une une bouteille d'absinthe La Fée la première étiquette libellée ABSINTHE à la Maison du Whisky, Paris, 6ème.

Georges Rowley colle sur une une bouteille d'absinthe La Fée la première étiquette libellée ABSINTHE à la Maison du Whisky, Paris, 6ème.