Un nouveau long métrage sur Vincent van Gogh

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Après le film "La vie passionnée de Vincent van Gogh" de Vincente Minelli en 1956 avec Kirk Douglas dans le rôle titre et "Van Gogh" de Maurice Pialat en 1991 avec Jacques Dutronc, un nouveau long métrage sur la vie de Vincent van Gogh est en préparation. Il devrait sortir à la fin de l'année 2015, alors que les lieux principaux où il a vécu honoreront sa mémoire pour les 125 ans de sa mort.

Kira Madallo Sesay fondatrice de la société de production Kalliope Films et Emiel Pijnaker, président de production, parcourent tous les endroits où a vécu le peintre pour retracer sa vie au plus  près de l'authentique. Auvers-sur-Oise est un lieu obligé puisque Vincent y a vécu deux mois pendant lesquels il a peint 72 toiles avant de se donner la mort le 27 juillet 1890. Le tournage sur Auvers devrait avoir lieu entre mars et mai 2015.

Kalliope, le nom de la compagnie, a été donné en hommage à la déesse grecque Kalliope, muse d'Homère, qu'elle inspira dans l'écriture de l'Illiade et l'Odyssée.  Elle devint ainsi la muse de tous les écrivains. Kalliope Films s'est donné pour mission de produire des films de qualité dans des genres différents mais toujours pour une audience internationale. Pour cela la société travaille en collaboration avec d'autres maisons de production internationales. Kalliope films possède des bureaux en Europe et aux USA.

Ayant compris l'importance de l'absinthe dans la vie de Van Gogh, Kira et Emiel sont restés un long moment au musée, ce vendredi 18 juillet. Le Musée de l'Absinthe aura-t-il le privilège de voir en ses murs Vincent Cassel, pressenti dans le rôle encore non défini du docteur Gachet ou de Vincent van Gogh lui-même ? On peut toujours rêver !

Kira et Emiel, producteurs de Kalliope Films au Musée de L'Absinthe à Auvers-sur-Oise.

Kira et Emiel, producteurs de Kalliope Films au Musée de L'Absinthe à Auvers-sur-Oise.

Kira et Emiel sont revenus le lendemain pour discuter avec Alain Rohan, historien d'Auvers, auteur du livre "Vincent van Gogh- Aurait-on retrouvé l'arme du suicide ?" dans lequel il démontre que Van Gogh s'est bien suicidé, contrairement aux théories farfelues qui suggèrent qu'il aurait été assassiné. Son propos est étayé par le rapport médico-légal rédigé par le médecin en chef de l'Institut de la Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCG) établi suite aux divers témoignages de l'époque, notamment celui du docteur Gachet qui a fait une description précise de la blessure.

Couverture du livre d'Alain Rohan paru en 2012.

Couverture du livre d'Alain Rohan paru en 2012.

Publié dans Medias