Une belle rencontre

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Venus de Chicago, Mark et sa femme Simone sont restés un long moment au Musée de l'Absinthe. Une fois leur visite terminée, nous avons longuement discuté et j'ai pu apprécier l'ouverture d'esprit de ce professeur de philosophie et de sa femme dont le but est de créer une fondation pour le développement durable pour une meilleure alimentation dans le monde. Un projet ambitieux dont elle mesure la difficulté.

Mark et Simone parlent un français très correct. Ils se font d'ailleurs un point d'honneur d'apprendre les langues des pays qu'ils vont visiter. Ils ont ainsi appris le grec et suivi pendant trois mois des cours de japonais. Ils sont assez choqués de l'attitude générale des américains qui estiment que tout le monde doit les comprendre et parler comme eux. C'est ce respect de la culture des autres qui les rend particulièrement attachants.

Pourtant originaires d'un pays hautement technologique, ils aiment les livres, les vrais, ceux à l'odeur de papier avec des pages que l'on tourne. Simone a même un faible pour les vieux livres dont il faut couper les pages !

Mark et Simone de Chicago

Mark et Simone de Chicago

Publié dans Vie du musée