L'IGP Absinthe définitivement enterrée

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

L’Association interprofessionnelle de l’absinthe a décidé avec bon sens de ne pas faire recours contre la décision du Tribunal administratif fédéral. Le TAF avait donné raison aux opposants : l’absinthe est bien un nom générique et ne doit donc pas appartenir au seul Val-de-Travers.

L'Association va néanmoins déposer un nouveau dossier à l'Office fédéral de l'agriculture début novembre pour obtenir une IGP Absinthe Val-de-Travers et Fée verte Val-de-Travers.

Les nouvelles appellations ont deux avantages, selon Yves Kübler : d’une part, elles ne semblent pas déranger la concurrence étrangère, d’autre part elles assureraient une visibilité toute aussi grande que l’IGP Absinthe si elle avait été acceptée.

Information de la radio régionale neuchâteloise, RTN

On peut même dire que la visibilité sera plus grande car non seulement les termes Absinthe et Fée verte seront repris mais de plus ils seront complétés par leur lieu de fabrication le faisant de ce fait connaître, en lien direct avec les origines de l'absinthe.

Mais dans tout cela, que devient La Bleue, appellation régionale de l'absinthe spécifique justement du Val-de-Travers ?

Étiquette réalisée pendant la prohibition dans les années 90. Création P. Jeanneret.

Étiquette réalisée pendant la prohibition dans les années 90. Création P. Jeanneret.

Publié dans Articles