Qui s'y frotte s'y pique

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Qui s’y frotte s’y pique est la devise qui accompagne le chardon sur le blason de la ville de Nancy. C'est l'emblème de la victoire de 1477 qui opposa le duc de Bourgogne Charles le Téméraire et le duc de Lorraine René II. La défaite et la mort de Charles le Téméraire permit au roi Louis XI d’acquérir les territoires de la Bourgogne tandis que le duché de Lorraine restait indépendant. Le tableau de la Bataille de Nancy d’Eugène Delacroix peint en 1831 est exposé au musée des Beaux-arts de Nancy.

Qui s'y frotte s'y pique

Il y a déjà plus d'une vingtaine d'années, un collectionneur a réussi à acquérir une cuillère à absinthe représentant l'emblème du chardon avec la devise "Qui s'y frotte s'y pique" et l'inscription "Garnison de Nancy".

Nancy, tout près de l'Allemagne alors que l'Alsace était devenue territoire allemand suite à la défaite de 1870, était ce que l'on appelait une ville de garnison avec différents corps d'armée allant des fantassins aux premiers as de l'aviation.

La cuillère à absinthe Garnison de Nancy appartenait à n'en pas douter à un officier qui l'aurait faite faire avec son monogramme CM. Mais ceci n'est qu'une hypothèse.

Cuillère à absinthe. Collection privée.

Cuillère à absinthe. Collection privée.

Suite à différentes recherches, j'ai pensé qu'il pouvait s'agir du Capitaine Charles Marconnet, originaire de Montbéliard et as de l'aviation. Il fut recordman du monde de distance le 9 juin 1910 avec le lieutenant Albert Féquant pour avoir relié Mourmelon à Vincennes en 2h30  à bord de leur appareil Henry-Farman dont la vitesse de vol ne dépassait pas 60km/h.

Un spécialiste de l'aviation de cette époque que j'ai contacté a été très dubitatif et peu encourageant dans cette voie.  Dommage !

Belle trouvaille complémentaire : un petit verre à liqueur. Appartenait-il au même homme ? où a-t-il été édité en petit nombre pour le mess ? Peut-être quelqu'un nous apportera-t-il un jour une réponse.

Verre à liqueur à la gravure identique à celle de la cuillère. Collection privée.

Verre à liqueur à la gravure identique à celle de la cuillère. Collection privée.

Voici la réponse !

Notre ami collectionneur Patrick Roussel me rappelle que j'avais écrit en septembre 1994 dans le numéro 11 de ma revue L'Absinthe, que CM signifiait Cercle Militaire.

Il ajoute que le Cercle militaire comprend le Mess Officiers et sous-Officiers, le bar et l'hôtel. L'appellation Cercle militaire a perduré jusque dans les années 2000.

La théorie la plus plausible est que le Cercle a dû faire fabriquer un lot de cuillères et de petits verres à la disposition de ses Officiers et sous-Officiers. Malheureusement, une seule a été retrouvée à ce jour. Mais comme dit Patrick, il ne faut pas désespérer !

Malgré tout, je n'efface pas ma première hypothèse - bien qu'elle soit fausse - car j'aime imaginer le Capitaine CM s'envolant dans son Henry-Farman, avec bien au chaud dans sa poche, sa cuillère à absinthe !

Publié dans Collection