Beauté à l'absinthe

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

L'absinthe est tendance ... La Fée verte réussit à se faufiler partout : dans les chocolats, les pâtes, les saucissons et autres charcuteries, les glaces, gâteaux et j'en oublie !  Aussi, l'incorporer sous forme d'huile essentielle dans des produits de beauté, pourquoi pas. À condition qu'il y en ait quand même un peu !

Échantillon de crème pour le corps "aux trois Armoises", élaborée en Italie . Photo Delahaye.

Échantillon de crème pour le corps "aux trois Armoises", élaborée en Italie . Photo Delahaye.

Dans la composition sont effectivement mentionné Artemisia absinthium, Artemisia dracunculus (estragon) et Artemisia glacialis (génépi). On oubliera toutes les molécules chimiques annexes.
Dans la composition sont effectivement mentionné Artemisia absinthium, Artemisia dracunculus (estragon) et Artemisia glacialis (génépi). On oubliera toutes les molécules chimiques annexes.

Dans la composition sont effectivement mentionné Artemisia absinthium, Artemisia dracunculus (estragon) et Artemisia glacialis (génépi). On oubliera toutes les molécules chimiques annexes.

Après la Crème pour le corps : l'Eau de parfum.

L'accroche est jolie : L'originale senteur de l'absinthe enchante l'esprit masculin et conquiert l'âme féminine. Mais en regardant de plus près la composition, on cherche en vain l'absinthe !

Échantillon d'eau de parfum. Photo Delahaye.

Échantillon d'eau de parfum. Photo Delahaye.

On ne passera pas à côté de la phrase attribuée à Verlaine : "Absinthe : jour et nuit absinthe"

On ne passera pas à côté de la phrase attribuée à Verlaine : "Absinthe : jour et nuit absinthe"

Dans la composition, on cherche en vain la moindre molécule d'absinthe !

Dans la composition, on cherche en vain la moindre molécule d'absinthe !

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :