L'Absinthe fait son cinéma au musée

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Pour la saison culturelle 2015, Sur les pas de Van Gogh, le Musée de l'Absinthe propose une petite exposition sur le cinéma.

L'absinthe et son rituel ont fasciné de nombreux réalisateurs. La Fée verte, révélatrice de son époque, est souvent présente dans les films dont l'action se déroule avant 1915, date de sa prohibition.

Boisson à la mode, à la fois bourgeoise et populaire, son omniprésence a fasciné littérateurs, poètes et artistes qui s'en sont emparés, assurant par là sa pérennité.

L'arrivée du cinéma va puiser son inspiration dans le discours hygiénique dominant de l'époque et apporter une aide précieuse aux mouvements antialcooliques. De ces premiers films à caractère pédagogique aux films d'époque comme French cancan ou les Contes et nouvelles de Maupassant, pour ne citer qu'eux, l'absinthe apporte sa touche sociale, ludique et mystérieuse et aujourd'hui, dans les films de fiction, son côté sulfureux.

Affichette annonçant l'exposition. © Delahaye.

Affichette annonçant l'exposition. © Delahaye.

De La Bonne Absinthe d'Alice Guy à Dracula de Francis Ford Coppola, le musée permet à l'aide de photos de redécouvrir par la lorgnette de l'absinthe, le charme  de grands films classiques tous situés au XIXe siècle :  Une partie de Campagne, Casque d'OrLes Gaietés de l'escadron, Le train de 8 h47, French cancan... Ne sont pas oubliés les petits films moralisateurs de la firme Pathé.

Affiche du film Premier Cigare d'un Collégien avec l'acteur Félix Galipeau, 1904. Collection Delahaye.

Affiche du film Premier Cigare d'un Collégien avec l'acteur Félix Galipeau, 1904. Collection Delahaye.

En  1991, la Columbia Pictures m'avait contactée pour le prêt d'une cuillère. La cuillère dite La Feuille d'absinthe était partie pour Los Angeles tourner son propre rôle dans le film Dracula de Francis Ford Coppola

La cuillère ayant servi à Dracula pour préparer une absinthe à sa fiancée Mina. Collection Delahaye.

La cuillère ayant servi à Dracula pour préparer une absinthe à sa fiancée Mina. Collection Delahaye.

Dracula à Mina : "L'absinthe est l'aphrodisiaque de l'âme. La petite fée verte qui vit dans l’absinthe convoite votre âme".

Dracula à Mina : "L'absinthe est l'aphrodisiaque de l'âme. La petite fée verte qui vit dans l’absinthe convoite votre âme".

Le destin hors du commun de Van Gogh a inspiré deux films majeurs :

- La vie passionnée de Vincent van Gogh  de Vincente Minelli avec Kirk Douglas, sorti en 1956. Ce film sera projeté en plein air, place de la mairie, samedi 30 mai à partir de 21h30.

- Van Gogh de Maurice Pialat en 1991.

Publié dans Vie du musée, Medias