Absinthe et contrebande

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

L'absinthe interdite en France le 16 mars 1915  a fait l'objet d'une répression sévère. Les contrevenants qui servaient ou vendaient de l'absinthe se voyaient affligés d'une amende et en cas de récidive de la fermeture de l'établissement et même de prison.

Dès septembre 1915, le député Schmidt avait présenté à la Chambre un rapport au nom de la Commission de l'Hygiène publique pour contrer la proposition de loi qui tendait à vouloir réduire la sévérité des peines encourues. Finalement, la proposition de loi suivante fut votée :

Article unique - Le paragraphe 2 de la loi du 16 mars 1915 est ainsi modifié : les contraventions au paragraphe premier du premier article seront punies de la fermeture temporaire de l'établissement et, en outre, à la requête de l'administration des contributions indirectes, de peines fiscales... En cas de récidive, la fermeture sera rendue définitive.

Articles parus dans le "Petit Parisien" du 24 mai 1915. Collection Tanneau.
Articles parus dans le "Petit Parisien" du 24 mai 1915. Collection Tanneau.

Articles parus dans le "Petit Parisien" du 24 mai 1915. Collection Tanneau.

Article paru dans "Le Temps" du 7 novembre 1915. Collection Delahaye.

Article paru dans "Le Temps" du 7 novembre 1915. Collection Delahaye.

Rien ne dit que dans quelques fermes éloignées du Jura, une petite distillation clandestine pour consommation familiale n'a pas eu lieu. Mais dans ce cas, la discrétion a été de mise et rien n'a filtré.  On ne sait pas.

En Suisse, par contre, alors que l'absinthe a été interdite en 1910, une distillation clandestine  s'est mise progressivement en place dans le Val-de-Travers. Dans un premier temps, c'est la contrebande qui a prévalu. Les contrebandiers franchissaient la frontière par des sentiers de montagne, le plus connu car à 5 km. de Pontarlier, étant celui des Trois Dames des Entreportes. (Voir mon livre L'Absinthe de Pontarlier au Val-de-Travers d'hier à aujourd'hui)

D'après la légende, trois femmes infidèles tandis que leurs époux guerroyaient furent pétrifiées à cet endroit. Un poste de douane y avait été installé, ce qui n'empêchait pas quelque contrebande, chacun connaissant ses heures d'ouverture.

Carte postale datée 1907. "La douane aux Entreportes". Collection privée. Les roches symbolisant les trois dames sont à droite face au poste de douane.

Carte postale datée 1907. "La douane aux Entreportes". Collection privée. Les roches symbolisant les trois dames sont à droite face au poste de douane.

Le poste de douane a été désaffecté dans les années 1960. Les Trois Dames des Entreportes virent alors passer par ce chemin qui s'enfonce entre les sapins de nombreux contrebandiers de toutes sortes : troupeaux de vaches montbéliardes que les habitants du Vallon entendaient dévaler la nuit, cigarettes et bien sûr alcool et absinthe.

C'est à partir de cette période que la contrebande d'alcool a été la plus intense, la distillation clandestine de l'absinthe dans le Val-de-Travers étant devenue une véritable industrie.  Et ce, jusqu'en 2005, date de la suppression de la loi de prohibition en Suisse.

Pour les petites quantités, l'alcool et l'absinthe étaient transportés dans des gourdes en métal ultraplates qui épousaient la forme du corps et étaient difficilement détectables sauf en cas de fouille.

Gourde de contrebande en fer étamé, recto verso. Collection Delahaye.
Gourde de contrebande en fer étamé, recto verso. Collection Delahaye.

Gourde de contrebande en fer étamé, recto verso. Collection Delahaye.

Carte postale. Collection Delahaye.

Carte postale. Collection Delahaye.

Le poste de douane a été transformé en boîte de nuit en 1980  avant d'être détruit par un incendie en 1991.

Aujourd'hui, les Trois Dames des Entreportes sont toujours là. Elles regardent passer les randonneurs et  peut-être encore quelques personnes qui désirent passer incognito vers la Suisse...

Les trois dames des Entreportes aujourdhui avec le chemin qui mène en Suisse. Photo Delahaye.

Les trois dames des Entreportes aujourdhui avec le chemin qui mène en Suisse. Photo Delahaye.

Tracé de la route qui mène aux trois dames depuis Pontarlier.

Tracé de la route qui mène aux trois dames depuis Pontarlier.

Publié dans Articles, Collection