Grilles à absinthe antérieures aux cuillères ?

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Dans un article précédent sur les cuillères à absinthe, j'ai situé l'apparition des premières cuillères à absinthe aux environs de 1880. Faute de brevet d'invention, cette estimation a été faite au regard de textes qui sont autant de témoignages comme celui d'Alphonse Allais en 1885 dans son récit "Absinthes"  ou de dessins de presse, comme celui de Louis Legrand en 1888.  Autre marqueur : la cuillère Tour Eiffel datée 1889. Cette dernière n'a pu être fabriquée à grande échelle, à l'occasion de l'Exposition Universelle, que dans la mesure où le rituel était déjà bien ancré dans les mœurs.

Aucune distinction n'avait été faite entre les grilles et les cuillères, tout le monde pensant qu'il s'agissait de fantaisies d'orfèvres et qu'elles étaient par conséquent contemporaines les unes des autres.  

Un dessin de Randon paru dans  le Journal Amusant du 15 mars 1872 nous en dit plus. Intitulé "Genève" il nous livre une petite scène dont le but est l'explication de ce qu'est un "distact".  Mais l'intérêt principal réside dans la description de la façon de boire l'absinthe décrite par le "professeur masqué".

- Nous n'avons pas, à Genève, de dénomination propre pour l'absinthe; on demande, ordinairement, une verte au sucre...
- Au sucre ! ! !
-Oui; laissez-moi continuer : - et l'on place le grain, ou si tu préfères, le morceau de sucre, sur le petit gril que voici, puis on verse l'eau ad libitum.

Journal Amusant, 1872. Collection Delahaye.

Dessin de Randon paru dans le Journal Amusant du 15 mars 1872. Collection Delahaye.

Dessin de Randon paru dans le Journal Amusant du 15 mars 1872. Collection Delahaye.

Détail du dessin sur lequel la grille est nettement visible. Nous sommes en 1872 et prendre l'absinthe au sucre semble nouveau, si l'on en croit l'expression surprise des compères.

Détail du dessin sur lequel la grille est nettement visible. Nous sommes en 1872 et prendre l'absinthe au sucre semble nouveau, si l'on en croit l'expression surprise des compères.

Le distact ou comment faire des économies.

Terme populaire ou peut-être simplement inventé pour les besoins du dessin, le distact est le verre d'absinthe qui suit le premier et que l'on paye moins cher.  Autrement dit, plus on prend de distacts, plus on fait d'économies !

Dessin de Randon, faisant suite au premier. Journal Amusant, 1872. Collection Delahaye.

Dessin de Randon, faisant suite au premier. Journal Amusant, 1872. Collection Delahaye.

Publié dans Collection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :