Cuillères La Cressonnée

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

La Cressonnée  a été tout d'abord une absinthe proposée par Fernand Boulanger, distillateur à Pantin dans la Seine, (aujourd'hui la Seine-Saint-Denis), qui avait eu l'idée originale d'y ajouter du cresson pour obtenir la couleur verte. (Voir l'historique de la marque Boulanger dans le Dictionnaire des marques - tome 1- pages 271 à 276).

Tableau-réclame, support carton. 430 x 320 mm. © collection Delahaye.

Tableau-réclame, support carton. 430 x 320 mm. © collection Delahaye.

Superbe carafe qui reprend le dessin du tableau-réclame. Connue en un seul exemplaire à ce jour. Collection Walburger.

Superbe carafe qui reprend le dessin du tableau-réclame. Connue en un seul exemplaire à ce jour. Collection Walburger.

En 1921, alors que les anisés sont autorisés avec les restrictions que l'on sait ( pas de plante absinthe et pas plus de 30° de 1920 à 1922. Ensuite, 40° de 1922 à 1938) son fils Paul, sûr de son succès car la marque est déjà connue, dépose le 8 janvier 1921 la marque La Cressonnée pour des liqueurs et spiritueux anisés.

Étiquette déposée le 8 janvier 1921 par Paul Boulanger. Collection Delahaye.

Étiquette déposée le 8 janvier 1921 par Paul Boulanger. Collection Delahaye.

Il va s'en suivre une intense publicité sous forme d'affiches, tôles lithographiées, éventails et petits documents divers. De même sur les objets de café tels que  verres, carafes,  tapis de jeu, cendriers, le tout  à découvrir dans le tome 2 du Dictionnaire des marques, pages 210 à 228.

On peut noter que sur tous ces documents postérieurs à 1915, l'écriture de La Cressonnée diffère de celle du tableau-réclame et de la carafe se référant à l'absinthe.

Affiche signée Auzolle, 1924. © Collection Delahaye.

Affiche signée Auzolle, 1924. © Collection Delahaye.

Carafe loupe marquée en bleu d'un côté et en rouge de l'autre. Collection Delahaye.

Carafe loupe marquée en bleu d'un côté et en rouge de l'autre. Collection Delahaye.

Pot à eau. Collection privée.

Pot à eau. Collection privée.

Qu'en est-il des cuillères à absinthe La Cressonnée ?

La question est de savoir si les cuillères à absinthe gravées La Cressonnée datent effectivement du temps de l'absinthe ou sont postérieures à 1921. Difficile de trancher à première vue car les cuillères en elles-mêmes sont de facture tout à fait classique.

Collection Delahaye.

Collection Delahaye.

Dernière découverte de Valérie Ledoux. Ne figure pas dans le livre "L'Absinthe-Les cuillères".

Dernière découverte de Valérie Ledoux. Ne figure pas dans le livre "L'Absinthe-Les cuillères".

La réponse est donnée en examinant le premier dépôt de marque datant du 8 janvier 1921. On y découvre la nouvelle écriture caractéristique de la marque dès cette date. Ce type de lettrage repris sur tous les documents et objets et notamment sur les cuillères permet d'affirmer que les cuillères marquées La Cressonnée sont post-absinthe. On sait par ailleurs que les spiritueux anisés ont été consommés dans certains cafés avec le sucre posé sur la cuillère jusqu'à la veille de la deuxième guerre mondiale.