Des absintheurs de tous horizons

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Ces dernières Absinthiades ont été l'occasion  de rencontrer de nombreux collectionneurs et absintheurs venus d'un peu partout fêter les 100 ans de l'interdiction de l'absinthe dans notre pays. Beaucoup sont venus me saluer mais je n'ai pas toujours eu le temps de faire des photos. Voici néanmoins un petit florilège de quelques fidèles lecteurs passionnés par la Fée verte au point de venir pour certains de très loin. Mais quand on aime, on ne compte pas !

Côté Suisse :

Jean-Jacques Charrère, plus connu sous le nom de Duvallon. Outre son excellente Veuve verte, Jean-Jacques nous régale depuis des années de ses récits et anecdotes forgeant la légende de sa famille. La Malote, sa grand-tante, et la Marta, sa mère, sont devenues des figures emblématiques faisant parti du folklore du Val-de-Travers. Voir : www.absinthe-duvallon.com/

Alliant rébellion et humour, Jean-Jacques nous propose aujourd'hui une absinthe garantie sans IGP !

Jean-Jacques Charrère et Philippe Chapon, président des Amis du Musée de Pontarlier. Photo Delahaye.

Jean-Jacques Charrère et Philippe Chapon, président des Amis du Musée de Pontarlier. Photo Delahaye.

Yann Klauser, charmant et efficace directeur de la Maison de l'Absinthe à Môtiers est venu lui aussi respirer l'ambiance des Absinthiades.

Une nouvelle exposition à la Maison de l'Absinthe promet d'être passionnante puisqu'elle cible les années de contrebande avec les objets mythiques et les anecdotes savoureuses si rapportant. Il se doit d'avoir en tête, que la Maison de l'Absinthe a été installée dans l'ancien Hôtel de district, c'est-à-dire le bâtiment qui abritait la gendarmerie et le tribunal dans lequel furent jugés les distillateurs clandestins pendant la période de clandestinité de 1908 à 2005 !

Voir : www.maison-absinthe.ch

 

Yann Klauser, directeur dynamique de la Maison de l'Absinthe. Photo Delahaye.

Yann Klauser, directeur dynamique de la Maison de l'Absinthe. Photo Delahaye.

Patrick Grand, distillateur atypique, un rien provocateur à l'humour toujours souriant. Sa distillerie installée dans une ancienne chapelle, propose une excellente absinthe.

Son site : www.absainte-fleurier.com

Patrick Grand et le flyer faisant la promotion de sa distillerie. Photo Delahaye.
Patrick Grand et le flyer faisant la promotion de sa distillerie. Photo Delahaye.

Patrick Grand et le flyer faisant la promotion de sa distillerie. Photo Delahaye.

Côté USA :

J'avais bien-sûr entendu parler de Kallisti mais ne l'avais jamais vue. C'est fait ! Becky Kallisti a créé le premier forum sur l'absinthe en 1997 : Fée verte (http://www.feeverte.net).

Becky Kallisti et Lance Head. Lance, membre assidu du forum de Becky a fini par épouser sa fée en 2003. Photos Delahaye.
Becky Kallisti et Lance Head. Lance, membre assidu du forum de Becky a fini par épouser sa fée en 2003. Photos Delahaye.

Becky Kallisti et Lance Head. Lance, membre assidu du forum de Becky a fini par épouser sa fée en 2003. Photos Delahaye.

L'attachant Scott MacDonald, auteur d'un livre très esthétique. Scott réussit à allier son beau métier de luthier et sa véritable passion pour l'absinthe. http//:www.absintheantiques.net

Scott MacDonald venu de New-York avec son livre. Photos Delahaye.
Scott MacDonald venu de New-York avec son livre. Photos Delahaye.

Scott MacDonald venu de New-York avec son livre. Photos Delahaye.

Ted Breaux, un des pionners de l'absinthe américaine, a quitté La Nouvelle-Orléans pour des lieux plus sûrs. Ses nombreux voyages en France le mènent à Saumur où il distille son absinthe dans les alambics de la distillerie Combier.

Ted nous a fait une démonstration de la fluorescence de son verre en ouraline Jade, sous UV.

Ted Breaux et son absinthe fétiche : Nouvelle Orléans. Photos privées.
Ted Breaux et son absinthe fétiche : Nouvelle Orléans. Photos privées.

Ted Breaux et son absinthe fétiche : Nouvelle Orléans. Photos privées.

Ted irradiant d'UV son verre en ouraline Jade. Photo Delahaye.

Ted irradiant d'UV son verre en ouraline Jade. Photo Delahaye.

De retour des Absinthiades, René Rondeau et son épouse Frane sont venus me rendre visite au musée avant de rentrer.

Photo Frane Rondeau.

Photo Frane Rondeau.

Et d'un peu partout : d'Angleterre

Première absinthe distillée en France, La Fée absinthe poursuit son avancée dans le monde grâce au dynamisme de George et Jane Rowley.

George et Jane Rowley, instigateurs de La Fée Absinthe. Photo Delahaye.

George et Jane Rowley, instigateurs de La Fée Absinthe. Photo Delahaye.

de Suède

Mikaël Norell a gardé son tee-shirt porte-bonheur ! Toujours aussi sympathique, il poursuit lui aussi sa route.

Mikaël Norelle et Lotta de Suède. Photo Delahaye.

Mikaël Norelle et Lotta de Suède. Photo Delahaye.

De Finlande

Les collectionneurs Jyka et Tomi. Également, auteurs d'un tout nouveau livre qu'il est possible de se procurer pour le prix de 25 €, port inclus : http://www.salakirjat.com/product/275/absintti---kirottujen-humalatar?currency=EUR

Leur site : www. absintti.fi

Jyka et Tomi de Finlande avec leur livre. Photo Delahaye.
Jyka et Tomi de Finlande avec leur livre. Photo Delahaye.

Jyka et Tomi de Finlande avec leur livre. Photo Delahaye.

Du Japon

Shinichirou (dit "tschin") et Kaori, n'en sont pas à leur première visite aux Absinthiades. Toujours curieux et souriants, ils vont d'un stand à l'autre voir les nouveautés. Propriétaires du Vanilla Var, leur site est à découvrir sur http://vanilla-var.net/

Leur gentil geste m'a touchée : des biscuits apéritifs venus tout droit du Japon et très joliment emballés déposés sur ma table.

Shinichirou (dit "tschin") et Kaori du Japon. Photo Delahaye.

Shinichirou (dit "tschin") et Kaori du Japon. Photo Delahaye.

Publié dans Divers