Cendriers publicitaires

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Les cendriers publicitaires font leur apparition dans les années 1880-1890. De nombreuses marques sont alors en train de se créer et recourent à la publicité pour se faire connaître. Le cendrier est un des moyens les plus efficaces car placé dans les endroits mêmes où l'on consomme, il est un vecteur facile de communication.

Les premières formes sont très sobres : rectangulaires, rondes ou triangulaires.  C'est au cours des années 1900-1930 qu'ils deviendront plus sophistiqués et prendront progressivement des formes en rapport avec les marques qu'ils représentent.

Les tout premiers cendriers sont en en tôle lithographiée. Ils sont réalisés par des fonderies. La tôle est plus ou moins emboutie selon la forme désirée puis lithographiée. Ce sont les cendriers  les plus sophistiqués. Les décors sont travaillés, avec reproduction d'éléments représentant la marque, tels que bouteille, plante ou encore personnage se préparant une absinthe. Le décor est souvent complété par le nom du fabricant ou du commanditaire, son adresse et les différents produits dont il fait la promotion. Voir dans un article précédent les questions que l'on peut se poser à propos des cendriers lithographiés.

Coupelle lithographiée souvent utilisée comme cendrier mais était-ce son véritable rôle ? Coll. Delahaye.

Coupelle lithographiée souvent utilisée comme cendrier mais était-ce son véritable rôle ? Coll. Delahaye.

La question se pose en fait pour ceux qui ont une forme ronde. Pour les formes rectangulaires, la fonction de cendrier paraît plus évidente. De plus, les quatre coins sont aplatis probablement en vue d'accueillir les cigarettes.

Cendrier lithographié avec les quatre coins prévus pour poser les cigarettes. Coll. Masnada.

Cendrier lithographié avec les quatre coins prévus pour poser les cigarettes. Coll. Masnada.

Cendrier lithographié avec emplacement pour la boite d'allumettes. La lithographie a été brulée par la cigarette. Coll. André.

Cendrier lithographié avec emplacement pour la boite d'allumettes. La lithographie a été brulée par la cigarette. Coll. André.

Collections Masnada et Thuillier.
Collections Masnada et Thuillier.

Collections Masnada et Thuillier.

Collection Delahaye.

Collection Delahaye.

Les cendriers peuvent être également en céramique fabriqués dans des faïenceries. La publicité est soit moulée avec le cendrier soit peinte.

Absinthe Nationale de la Maison Bazinet. Collection Delahaye.

Absinthe Nationale de la Maison Bazinet. Collection Delahaye.

Cendrier postérieur à l'absinthe, 1928, qui reprend néanmoins le rituel de l'absinthe. Collection Delahaye.

Cendrier postérieur à l'absinthe, 1928, qui reprend néanmoins le rituel de l'absinthe. Collection Delahaye.

D'autres cendriers sont en verre réalisés par des verreries. Le lettrage est moulé dans le cendrier. Ils seront soit en verre simple, soit en opaline ou encore en ouraline opaque.

Collections Luauté et Delahaye.
Collections Luauté et Delahaye.
Collections Luauté et Delahaye.

Collections Luauté et Delahaye.

Les lettres moulées avec le verre sont repeintes pour une meilleure visibilité. Coll. Normand.

Les lettres moulées avec le verre sont repeintes pour une meilleure visibilité. Coll. Normand.

Bizarrement, il y a très peu de cendriers publicitaires pour l'absinthe, les fabricants ayant privilégié les pyrogènes, l'un n'allant pourtant pas sans l'autre.

Publié dans Collection