Enfants et Publicité absinthe

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Certaines lois restrictives ont quand même du bon. Fin XIXe siècle et début XXe, on n'hésitait pas à associer les enfants à l'absinthe et au tabac. Les cartes postales de l'époque témoignent que l'utilisation de leur image pour promouvoir l'absinthe ne soulevait apparemment pas de problèmes moraux. Leur frimousse naïve était là pour attirer le chaland dans l'espoir qu'il se laisser tenter par le produit.  Démarche perverse entre toutes car au-delà du voyeurisme on fait jouer à l'enfant un rôle dont il ignore la portée.

Collection Delahaye.

Collection Delahaye.

Collection Thuillier.

Collection Thuillier.

Grande photo de 355 mm x 500 mm. sur laquelle on retrouve les mêmes éléments que sur les photos précédentes: la bouteille d'absinthe, le verre et sa cuillère qui, au vu du manche, n'est pas une cuillère à absinthe ainsi que tout le nécessaire du fumeur. Coll. Thuillier.

Grande photo de 355 mm x 500 mm. sur laquelle on retrouve les mêmes éléments que sur les photos précédentes: la bouteille d'absinthe, le verre et sa cuillère qui, au vu du manche, n'est pas une cuillère à absinthe ainsi que tout le nécessaire du fumeur. Coll. Thuillier.

Détail de la photo ci-dessus. On notera sur l'étiquette de la bouteille : "Absinthe spéciale Oxygénée".

Détail de la photo ci-dessus. On notera sur l'étiquette de la bouteille : "Absinthe spéciale Oxygénée".

Une série de cartes postales qui met en scène un enfant est un peu moins dérangeante que les photos ci-dessus car il s'agit de dessins destinés à faire sourire et non d'enfants réels. Malgré tout, on peut se poser la question : Esprit humoristique inconscient ou perversité déguisée ?

Série de 12 cartes postales. Collection privée.
Série de 12 cartes postales. Collection privée.
Série de 12 cartes postales. Collection privée.

Série de 12 cartes postales. Collection privée.

La publicité concernant les enfants a évoluée. Aujourd'hui, on ne tente plus les adultes par le biais des enfants, on s'adresse directement à eux en leur proposant les produits qu'ils sont censés aimer. Ce qui n'en reste pas moins une forme de manipulation.

Publié dans Collection