Balade au lac Baïkal

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Transsib 9- Vendredi 12 août. Dans le minibus qui nous fait parcourir les 70 kilomètres qui séparent Irkoustk du lac Baïkal, nous sommes les seuls touristes. Impossible de discuter avec les compagnons de route qui ne parlent pas anglais. On échange des sourires.

Balade au lac Baïkal

Et enfin le lac ! Ce lac mythique chanté par maints poètes.

Sauf que ce jour-là, le lac avait perdu toute sa magie. Le temps était aussi épouvantable que la veille et le beau lac bleu de carte postale, reflétait la grisaille du ciel.

Le lac Baïkal sous les nuages. Ph. Delahaye.
Le lac Baïkal sous les nuages. Ph. Delahaye.

Le lac Baïkal sous les nuages. Ph. Delahaye.

Le lac Baïkal est la mer sacrée des russes. Inscrit au patrimoine mondial de l'humanité en 1996,  c'est le plus ancien lac au monde. Il mesure 635 km de long et sa largeur varie de 45 à 80 km. Il possède 2000 km de côtes et reçoit 336 cours d'eau. L'Angara, qui arrose Irkoustk, est la seule rivière qui en sort.

Le lac Baïkal est la plus grande réserve d'eau douce au monde. Il contient autant d'eau que l'ensemble des grands lacs américains. Une eau, paraît-il, la plus pure de la planète qui permet une visibilité jusqu'à 40 mètres de profondeur.

J'étais partie avec l'idée de me préparer une absinthe avec l'eau du lac. Le mythe ajouté au mythe en quelque sorte ! Mais au vu de la couleur de l'eau ce jour-là, j'ai abandonné mon projet !

La Fée Parisienne et le lac Baïkal. Ph. Delahaye.
La Fée Parisienne et le lac Baïkal. Ph. Delahaye.

La Fée Parisienne et le lac Baïkal. Ph. Delahaye.

C'est aussi le lac le plus profond au monde avec 1637 m. à certains endroits. Il contient une faune d'eau douce des plus riches dont le Nerpa, phoque d'eau douce qui ne vit que là.

Un Nerpa de l'aquarium du musée.

Un Nerpa de l'aquarium du musée.

La petite ville de Listvianka est touristique et charmante avec ses vieilles maisons en bois au milieu de constructions plus récentes et colorées.

Vieilles isbas en bois et mairie. Ph. Delahaye.
Vieilles isbas en bois et mairie. Ph. Delahaye.
Vieilles isbas en bois et mairie. Ph. Delahaye.

Vieilles isbas en bois et mairie. Ph. Delahaye.

Le marché est très vivant avec ses étals divers de chaussons, bijoux fantaisie et souvenirs et surtout ses poissons fumés et séchés, l'omoul, en provenance du lac.

L'entrée du marché. Ph. Delahaye

L'entrée du marché. Ph. Delahaye

Balade au lac Baïkal
Balade au lac Baïkal
Balade au lac Baïkal
Omouls fumés et séchés parfument le marché. Ph. Delahaye.
Omouls fumés et séchés parfument le marché. Ph. Delahaye.
Omouls fumés et séchés parfument le marché. Ph. Delahaye.

Omouls fumés et séchés parfument le marché. Ph. Delahaye.

La Fée Parisienne et les omouls. Ph. Delahaye.
La Fée Parisienne et les omouls. Ph. Delahaye.
La Fée Parisienne et les omouls. Ph. Delahaye.

La Fée Parisienne et les omouls. Ph. Delahaye.

La Bouriatie

Nous sommes ici en République de Bouriatie, un état démocratique qui fait partie de la Russie et notamment du district fédéral sibérien. La Bouriatie se trouve au centre du continent asiatique, entourée par les montagnes de la Sibérie du Sud dont la chaîne orientale de l'Altaï. Faisant primitivement partie de la Mongolie, elle fut rattachée à la Russie en 1703 et en 1727. L'établissement de la frontière russo-chinoise contribua à la formation de la nationalité bouriate.

La République de Bouriatie occupe à 52% le bassin du lac Baïkal et compte pas moins de  3500 lacs. La taïga où de nombreuses plantes médicinales poussent est présente sur 83% du territoire.

Alertée par la présence de grande absinthe sur le bord de la voie, j'ai cherché aux abords du lac s'il y en avait. Mais non, seulement un peu d'Artemisia vulgaris (armoise) au bord de la plage. Il aurait fallu pouvoir s'arrêter dans la campagne.

Artemisia vulgaris séchée en provenance du lac Baïkal. Ph. Delahaye.

Artemisia vulgaris séchée en provenance du lac Baïkal. Ph. Delahaye.

Artemisia vulgaris, envers des feuilles et fleurs de couleur blanche. Ph. Delahaye.
Artemisia vulgaris, envers des feuilles et fleurs de couleur blanche. Ph. Delahaye.

Artemisia vulgaris, envers des feuilles et fleurs de couleur blanche. Ph. Delahaye.

Le soir venu, il était temps de quitter le lac. Un pâle rayon de soleil couchant l'éclairait, lui redonnant un peu de sa magie.

Balade au lac Baïkal

Revenus à Irkoustk, nous allons faire un tour au marché couvert et dans la section des fromages nous découvrons un stand tenu à la fois par des femmes russes et bouriates. Et à notre grande surprise, chaque groupe ignore l'autre, se tournant le dos. Est-ce dû à leurs histoires différentes au cours des siècles ou à leur religion, les russes étant orthodoxes et les bouriates boudhistes avec des croyances proches du chamanisme traditionnel ?

Femmes russes et bouriates partagent le même stand mais se tournent le dos. Ph. Delahaye.

Femmes russes et bouriates partagent le même stand mais se tournent le dos. Ph. Delahaye.

Femmes bouriates vendant leur fromage. Ph. Delahaye.

Femmes bouriates vendant leur fromage. Ph. Delahaye.

Demain matin tôt, départ de la gare d'Irkoustk pour la Mongolie. Le train va longer le lac Baïkal pendant presque deux heures. Si le temps est beau, nous aurons alors la chance de le voir enfin dans toute sa splendeur.

 

À suivre... Transsib 10-En route pour la Mongolie.