Le tombeau de Yongle, empereur Ming

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Transsib 13-3- Samedi 20 août- Direction Le tombeau des Ming. Pour nous y rendre, nous traversons des quartiers qui n'ont pas été rasés pour faire place à des tours. Les petits commerces traditionnels se succèdent et me rappellent la Chine que j'ai connue il y a 34 ans.

Ph. Delahaye.
Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Nous avons aussi le plaisir de connaître les embouteillages sur le périphérique. Je devrais dire les périphériques car suivant la destination, on passe de l'un à l'autre.

Un des six périphériques. Ph. Delahaye.

Un des six périphériques. Ph. Delahaye.

Les tombeaux des Ming se trouvent à environ 50 km de Pékin. La nécropole de 9 km de long sur 7 de large abrite 13 tombeaux sur les 16 empereurs de la dynastie Ming qui a régnée entre 1368 et 1644.

Sur les trois tombeaux qui se visitent, le plus beau est celui de Changling, du troisième empereur Yongle l'initiateur de la nécropole, et de son épouse l'impératrice Xu.

 

La Voie des Esprits avec une double rangée de 36 statues d'animaux et de mandarins en marbre mène au mausolée de l'empereur Yongle. C'est l'allée d'honneur du cortège funéraire de l'empereur. Ph. Dr.

La Voie des Esprits avec une double rangée de 36 statues d'animaux et de mandarins en marbre mène au mausolée de l'empereur Yongle. C'est l'allée d'honneur du cortège funéraire de l'empereur. Ph. Dr.

Les tombeaux ont une grande importance dans la culture chinoise. Selon les rites Ming, les morts doivent être traités comme les vivants car ils ont toujours leur âme et ont donc des besoins. C'est pourquoi les édifices des tombeaux sont construits sur le modèle des palais impériaux.

Le mausolée de Yongle, situé dans le prolongement de la Voie des Esprits, est constitué de trois cours successives. Une première porte d'entrée ou Porte du palais marque l'entrée du tombeau et nous mène à la première cour au fond de laquelle se trouve la Porte des Faveurs éminentes couverte d'une toiture en tuiles émaillées jaunes.

La Porte des Faveurs éminentes. Ph. Delahaye.

La Porte des Faveurs éminentes. Ph. Delahaye.

Stèle en marbre blanc sur le côté de la Porte des Faveurs éminentes. Détail. Ph. Delahaye.
Stèle en marbre blanc sur le côté de la Porte des Faveurs éminentes. Détail. Ph. Delahaye.

Stèle en marbre blanc sur le côté de la Porte des Faveurs éminentes. Détail. Ph. Delahaye.

Après avoir passé la Porte des Faveurs éminentes on entre dans la troisième cour au fond de laquelle se trouve un grand palais appelé la Salle des Faveurs éminentes où trône une immense statue de l'empereur Yongle. Cette salle a été transformée en musée où sont exposés un grand nombre d'objets précieux tels que bijoux, kimonos, laques, jades.

Passage dans la troisième cour vers le palais. Au fond, la Porte des Faveurs éminentes. Ph. Delahaye.

Passage dans la troisième cour vers le palais. Au fond, la Porte des Faveurs éminentes. Ph. Delahaye.

Le Palais de l'empereur Yongle est entièrement construit en bois et repose sur une triple terrasse en marbre blanc bordé de balustrades en marbre. Ph. Delahaye.
Le Palais de l'empereur Yongle est entièrement construit en bois et repose sur une triple terrasse en marbre blanc bordé de balustrades en marbre. Ph. Delahaye.

Le Palais de l'empereur Yongle est entièrement construit en bois et repose sur une triple terrasse en marbre blanc bordé de balustrades en marbre. Ph. Delahaye.

L'empereur Yongle (1360-1424). C'est à lui que l'on doit le transfert de la capitale chinoise de Nankin à Pékin et la construction de la Cité interdite. Ph. Delahaye.

L'empereur Yongle (1360-1424). C'est à lui que l'on doit le transfert de la capitale chinoise de Nankin à Pékin et la construction de la Cité interdite. Ph. Delahaye.

Les piliers de bois qui sont des arbres entiers soutiennent un magnifique plafond à caissons. Ph. Delahaye.

Les piliers de bois qui sont des arbres entiers soutiennent un magnifique plafond à caissons. Ph. Delahaye.

L'impératrice Xu. Ph. Delahaye.

L'impératrice Xu. Ph. Delahaye.

Couronne de l'empereur en fils d'or tressés et couronne de pierres précieuses. Ph. Delahaye.
Couronne de l'empereur en fils d'or tressés et couronne de pierres précieuses. Ph. Delahaye.

Couronne de l'empereur en fils d'or tressés et couronne de pierres précieuses. Ph. Delahaye.

Bijou en or et pierres précieuses, vase en jade, kimono. Ph. Delahaye.
Bijou en or et pierres précieuses, vase en jade, kimono. Ph. Delahaye.
Bijou en or et pierres précieuses, vase en jade, kimono. Ph. Delahaye.

Bijou en or et pierres précieuses, vase en jade, kimono. Ph. Delahaye.

Une dernière photo avec l'agent de sécurité avant de repartir.
Une dernière photo avec l'agent de sécurité avant de repartir.

Une dernière photo avec l'agent de sécurité avant de repartir.

Avant de repasser par la Porte des Faveurs éminentes, visite du Pavillon de la Stèle. Il est comme tous les palais de couleur pourpre, symbole de bonheur et d'événements heureux. Cette couleur est aussi celle de l'étoile polaire, centre de l'Univers selon la cosmologie chinoise. Le toit est en tuiles vernissées jaunes or, couleur de l'empereur car symbole de puissance suprême.

La culture chinoise est extrêmement riche en symboles de toutes sortes et nous, touristes occidentaux complètement incultes passons à côté de toute cette spiritualité. Nous ne pouvons que nous émerveiller de la beauté des lieux.

Le Pavillon de la Stèle. Ph. Delahaye.
Le Pavillon de la Stèle. Ph. Delahaye.

Le Pavillon de la Stèle. Ph. Delahaye.

Stèle recto-verso. La stèle repose sur une tortue, symbole d'immortalité.
Stèle recto-verso. La stèle repose sur une tortue, symbole d'immortalité.

Stèle recto-verso. La stèle repose sur une tortue, symbole d'immortalité.

Détail de la tête de la tortue en marbre. Ph. Delahaye.

Détail de la tête de la tortue en marbre. Ph. Delahaye.

Avant de franchir la dernière porte qui nous ramène dans la réalité des vivants, ces sourires joyeux et attendrissants de ce vieux couple chinois.

Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

À suivre... Transsib 13-4- La Fée à l'assaut de la Grande Muraille