Une absinthe pour Mao

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Transsib 13-2-Vendredi 19 août- Une fois la Fée récupérée et les bagages posés à l'hôtel, nous filons Place Tian'anmen. C'est une immense esplanade recouverte de dalles de granit située en plein centre de Pékin. Elle est sécurisée de tous les côtés par des barrières et des portiques de sécurité qui en limitent l'entrée. Les sacs sont scannés comme à l'aéroport. On est loin de la liberté de mouvements que j'ai connue quand je suis venue en 1982 avec ma maman.  Mais le mausolée de Mao est toujours là et en face, à l'autre bout de la place, son portrait géant orne toujours la porte de la Paix céleste qui donne accès à la Cité interdite.

Porte de la Paix céleste avec le portrait de Mao Zedong. Ph. Delahaye.

Porte de la Paix céleste avec le portrait de Mao Zedong. Ph. Delahaye.

Vue de côté, depuis les jardins. Ph. Delahaye.
Vue de côté, depuis les jardins. Ph. Delahaye.

Vue de côté, depuis les jardins. Ph. Delahaye.

Le portrait de Mao Zedong a été placé là en 1951 pour rappeler que c'est du balcon situé au-dessus de la Porte Céleste qu'il a proclamé la République populaire de Chine le 1er octobre 1949. Le portait est entouré de deux inscriptions. À gauche : "Longue vie à la République populaire de Chine" et à droite : "Longue vie à l'union des peuples de la terre".

La Place Tian'anmen est bordée d'avenues qui séparent les monuments de la place proprement dite. Ph. Delahaye.
La Place Tian'anmen est bordée d'avenues qui séparent les monuments de la place proprement dite. Ph. Delahaye.

La Place Tian'anmen est bordée d'avenues qui séparent les monuments de la place proprement dite. Ph. Delahaye.

Une absinthe pour le Président Mao.

Une absinthe pour le Président Mao.

A l'opposé de l'entrée de la Cité interdite, se trouve le Mausolée de Mao Zedong. Situé sur la place elle-même, le monument contient le corps embaumé de l'ancien chef du Parti communiste chinois décédé en 1976

Le mausolée de Mao Zedong. Ph. Delahaye.

Le mausolée de Mao Zedong. Ph. Delahaye.

Sculptures commémoratives des ouvriers du Parti devant le Mausolée de Mao. Ph. Delahaye.

Sculptures commémoratives des ouvriers du Parti devant le Mausolée de Mao. Ph. Delahaye.

Depuis le mausolée, l'immensité de la place apparaît avec à droite, le Musée national de Chine et à gauche le Palais de l'Assemblée du Peuple, sorte de Parlement, qui sert également de salle de spectacle lors de manifestations importantes comme le Nouvel an chinois.

Ciel bleu sans pollution apparente. En milieu d'après-midi, il fait très chaud sur la place. Ph. Delahaye.

Ciel bleu sans pollution apparente. En milieu d'après-midi, il fait très chaud sur la place. Ph. Delahaye.

Le Musée national. Détail du fronton. Ph. Delahaye
Le Musée national. Détail du fronton. Ph. Delahaye

Le Musée national. Détail du fronton. Ph. Delahaye

Le Palais de l'Assemblée du Peuple. Ph. Delahaye.

Le Palais de l'Assemblée du Peuple. Ph. Delahaye.

Presque au centre de la place, le Monument aux Héros du peuple est un obélisque de 38 mètres de haut construit à la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la lutte révolutionnaire. Tout en granit, il a été érigé en 1958. La base du monument est ornée de dix bas-reliefs en marbre blanc représentant des épisodes révolutionnaires.

 Sur la face nord, la reproduction en lettres dorées d'une calligraphie du Président Mao : "Gloire éternelle aux héros du peuple."

Le Monument aux Héros du Peuple. Ph. Delahaye.
Le Monument aux Héros du Peuple. Ph. Delahaye.

Le Monument aux Héros du Peuple. Ph. Delahaye.

Le soleil a commencé à décliner doucement et subitement la place s'est remplie. Tout le monde se prend en photo. De très nombreux chinois très chaleureux et curieux voulaient que je sois sur les leurs. Beaucoup de leurs rires résonnent encore dans mon souvenir.

Il fait bon, tout le monde se promène. Pas de touristes visibles sur la place. Ph. Delahaye.
Il fait bon, tout le monde se promène. Pas de touristes visibles sur la place. Ph. Delahaye.
Il fait bon, tout le monde se promène. Pas de touristes visibles sur la place. Ph. Delahaye.
Il fait bon, tout le monde se promène. Pas de touristes visibles sur la place. Ph. Delahaye.

Il fait bon, tout le monde se promène. Pas de touristes visibles sur la place. Ph. Delahaye.

La pénombre tombe vite. Les monuments s'éclairent. Je me dis que je suis en Chine, si loin de chez moi, et je trouve ça féérique.

La nuit tombe sur la Place Tian'anmen. Ph. Delahaye.
La nuit tombe sur la Place Tian'anmen. Ph. Delahaye.
La nuit tombe sur la Place Tian'anmen. Ph. Delahaye.
La nuit tombe sur la Place Tian'anmen. Ph. Delahaye.

La nuit tombe sur la Place Tian'anmen. Ph. Delahaye.

Mais c'est un peu comme l'absinthe, mythe et réalité. La police, discrète mais très présente, pousse lentement mais avec fermeté tout le monde hors de la place. À 18 h, il n'y aura plus personne et la place sera entièrement fermée par de solides barrières métalliques. S'agit-il d'une précaution anti-attentat ou plus sûrement, la peur de voir se renouveler les manifestations de 1989 où plusieurs centaines de personnes périrent sur la place même ?.

Tout le monde a quitté la place et se dirige vers le métro. Un dernier regard sur la Porte céleste avant de se fondre dans la foule. Ph. Delahaye.
Tout le monde a quitté la place et se dirige vers le métro. Un dernier regard sur la Porte céleste avant de se fondre dans la foule. Ph. Delahaye.

Tout le monde a quitté la place et se dirige vers le métro. Un dernier regard sur la Porte céleste avant de se fondre dans la foule. Ph. Delahaye.

À suivre... Transsib 13-3- Le tombeau de Yongle, empereur Ming