Le Café de Flore

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

En sortant de la Brasserie Lipp, il suffit de traverser le boulevard pour aller au Café de Flore et Aux Deux Magots, deux véritables institutions de la vie littéraire.

La création du Café de Flore remonte aux alentours de 1887. Il doit son nom à une sculpture de la petite divinité qui se dressait de l’autre côté du boulevard. Le Café de Flore a vu défiler pendant 120 ans poètes et écrivains qui seront à l’origine des mouvements dadaïstes et surréalistes. 

Le Café de Flore, 172 Boulevard Saint-Germaun, 75006 Paris. Métro Saint-Germain-des-Prés. Ph. Delahaye.

Le Café de Flore, 172 Boulevard Saint-Germaun, 75006 Paris. Métro Saint-Germain-des-Prés. Ph. Delahaye.

Bryce devant le Café de Flore. Ph. Delahaye.

Bryce devant le Café de Flore. Ph. Delahaye.

Le poète Guillaume Apollinaire avait littéralement investi les lieux vers 1913. Il a transformé le rez-de-chaussée en salle de rédaction et lancé la revue "Les soirées de Paris". La guerre ne changera rien à ses habitudes, le Flore était devenu son bureau où il recevait à heures fixes. C’est lui qui inventera le mot "Surréalisme".

En 1922, la rédaction de la revue "Le Divan" se rassemble régulièrement sur les banquettes du Flore. Malraux vient y prendre son Pernod glacé.

Le carrelage de l'entrée. Ph. Delahaye.

Le carrelage de l'entrée. Ph. Delahaye.

Aperçu de la salle du bas de style Art Déco. Ph. Delahaye.

Aperçu de la salle du bas de style Art Déco. Ph. Delahaye.

Applique de Lalique. Ph. Delahaye.

Applique de Lalique. Ph. Delahaye.

Pendant la guerre Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir y passeront des journées entières recevant même après diner les gens à qui ils avaient donné rendez-vous. C'est au Flore que Sartre invente la philosophie de l'Existentialisme.

En plein cœur du quartier Saint-Germain, Bryce ne sait plus où regarder ! Il est loin du Montana et de sa petite distillerie. Ph. Delahaye.

En plein cœur du quartier Saint-Germain, Bryce ne sait plus où regarder ! Il est loin du Montana et de sa petite distillerie. Ph. Delahaye.

À suivre....Les Deux Magots

Pour reprendre l'histoire à son début et découvrir qui est Bryce : http://absinthemuseum.auvers.over-blog.com...de-voleurs.html