Les Deux Magots

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Le nom du café "Les Deux Magots" provient de l’enseigne d’un magasin de nouveautés installé tout d'abord en 1813 au 23 rue de Buci et transféré en 1873 place Saint-Germain-des-Prés en vue d'un agrandissement.

Couverture de catalogue publicitaire pour le magasin de nouveautés Les Deux Magots à l'occasion des étrennes de 1879. Ph. privée.

Couverture de catalogue publicitaire pour le magasin de nouveautés Les Deux Magots à l'occasion des étrennes de 1879. Ph. privée.

En 1881, le magasin laisse la place à un café liquoriste qui garde le même nom. Les deux statues chinoises qui étaient l'enseigne de ce magasin où l'on vendait aussi de la lingerie de soie sont toujours présentes dans  la salle et  témoignent aujourd’hui encore de cette époque.

Les Deux Magots, 6 Place Saint-Germain, 75006 Paris. Métro Saint-Germain-des-Prés.

Les Deux Magots, 6 Place Saint-Germain, 75006 Paris. Métro Saint-Germain-des-Prés.

Vue générale de la salle. Ph. Les Deux Magots.

Vue générale de la salle. Ph. Les Deux Magots.

Les deux magots. Ph. Delahaye.
Les deux magots. Ph. Delahaye.

Les deux magots. Ph. Delahaye.

Verlaine, Rimbaud, Mallarmé et Oscar Wilde prennent alors l'habitude de s’y retrouver. C'est là que Verlaine aurait écrit son premier poème. Le Café Les Deux Magots commence à jouer un rôle important dans la vie culturelle parisienne.

Les Deux Magots
Les Deux Magots

En 1914, l'établissement prend l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui et devient l'un des rendez-vous de l'élite intellectuelle. Dans les années 1920, le café accueille les surréalistes sous l'égide d'André Breton et plus tard les existentialistes  avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir.

Le Café des Deux Magots fut fréquenté par de nombreux artistes illustres parmi lesquels Elsa Triolet, Louis Aragon, André Gide, Jean Giraudoux, Picasso, Fernand Léger, Jacques Prévert et Ernest Hemingway. Bryce ne résistera pas à s'asseoir sur la banquette marquée du nom d'Hemingway.

La table où travaillait Ernest Hemingway. Derrière la banquette, sa photo en compagnie de Janet Flanner en 1940. Ph. Delahaye.
La table où travaillait Ernest Hemingway. Derrière la banquette, sa photo en compagnie de Janet Flanner en 1940. Ph. Delahaye.

La table où travaillait Ernest Hemingway. Derrière la banquette, sa photo en compagnie de Janet Flanner en 1940. Ph. Delahaye.

Bryce à la place d'Hemingway. Ph. Delahaye.

Bryce à la place d'Hemingway. Ph. Delahaye.

Après la guerre les plus grands noms des Lettres et des Arts fréquentent ses célèbres terrasses. Camus, Genet, Giacometti sont présents. Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir s'y installent chaque jour pour écrire.

Le prix des deux magots fondé en 1933 a été décerné pour la première fois à Raymond Queneau.

Voir le livre L'Absinthe, muse des poètes, édition Musée de l'Absinthe, 2000.

Voir le livre L'Absinthe, muse des poètes, édition Musée de l'Absinthe, 2000.

Avant de continuer notre périple, une dernière photo avec Bryce, ce jeune distillateur venu du Montana que j'accompagne à la découverte des cafés mythiques de Paris.

Avant de continuer notre périple, une dernière photo avec Bryce, ce jeune distillateur venu du Montana que j'accompagne à la découverte des cafés mythiques de Paris.

À suivre... Le Montparnasse 1900

Pour reprendre l'histoire à son début  et découvrir  qui est Bryce : http://absinthemuseum.auvers.over-blog.com...de-voleurs.html