L'Élégante au verre d'absinthe

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Est-ce le titre originel donné par l'artiste ou celui proposé par le commissaire priseur comme cela arrive souvent ? C'est hier 31 mars que se faisait à l'Hôtel Drouot la vente de ce tableau intitulé L'Élégante au verre d'absinthe parmi les quatre cents tableaux issus de l'atelier Gustave Poetzsch.

Peintre de la Belle Époque, Gustave Poetzsch est né à Neuchâtel où il a commencé des études d'art. Il arrive à Paris en 1892 pour s'inscrire à l'Académie Julian. Trois ans plus tard, il intègre les Beaux-Arts. Il passera cinq ans dans l'atelier de Luc-Olivier Merson puis dans celui de Gustave Moreau aux côtés d'Henri Matisse et Charles Camoin.

Parmi les sujets de prédilection de l'artiste que sont les montagnes et les lacs de sa ville natale, de Paris et ses environs, Deauville tient une place à part. C'est là que se retrouve le beau monde en ce début de XXe siècle. L'artiste y multiplie les scènes d'élégantes au bord de mer. Il soigne avec précision les costumes et les accessoires de mode notamment les chapeaux, peut-être en hommage à sa femme qui était une modiste réputée du Faubourg Saint-Honoré. ( Source La Gazette de l'Hôtel Drouot, n°12 du 25 mars au 2 avril)

L'Élégante au verre d'absinthe de Gustave Poetzsch. Ph. Gazette de l'Hôtel Drouot.

L'Élégante au verre d'absinthe de Gustave Poetzsch. Ph. Gazette de l'Hôtel Drouot.

La composition de ce tableau est discutable mais il a le mérite d'apporter une information intéressante. Les deux buveuses, celle du premier plan qui n'en est pas à son premier verre quand on voit les soucoupes empilées, tout comme celle du second plan, plus sobre, ont des verres qui sont loin de ressembler à ce que l'on a l'habitude d'appeler des verres à absinthe.

Ces verres apportent l'idée que l'absinthe pouvait être servie dans n'importe quel verre. Tout dépendait du café dans lequel on se trouvait. Et surtout, il justifie le verre gravé La Comète que j'avais trouvé à Besançon en 1990 avec gravure d'origine

Verre gravé La Comète. Coll. Delahaye.

Verre gravé La Comète. Coll. Delahaye.

La marque La Comète a été déposée par les distillateurs de Lyon, Clerc et Cumin. L'histoire de la Maison Clerc et Cumin qui commence en 1824 a été traitée dans le tome 2 du Dictionnaire des marques.

Publicité parue dans l'annuaire du commerce de 1905. Doc. Delahaye.

Publicité parue dans l'annuaire du commerce de 1905. Doc. Delahaye.

Pyrogène marqué La Comète et Clerc et Cumin. Coll. Marcel André.

Pyrogène marqué La Comète et Clerc et Cumin. Coll. Marcel André.

Publié dans Collection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :