Wellington, la décontractée

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Wellington - Mercredi 15 et jeudi 16 février 2017 - Après la vallée volcanique de Waimangu, en route pour la capitale Wellington. La route est magnifique comme toujours avec des paysages variés mais le plus souvent tourmentés.

Ph. Delahaye.
Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Nous longeons sur un côté le lac Taupo, le plus grand lac de Nouvelle-Zélande qui couvre 612 km2. Il remplit la caldeira qui s'est formée il y a 26 500 ans suite à l'explosion du volcan Taupo qui a éjecté plus de 1000 km3 de cendres et de roches en fusion.

Le lac Taupo. Ph. DR.

Le lac Taupo. Ph. DR.

Soudain à un détour de la route, c'est la surprise : une montagne partiellement enneigée se dresse face à nous. En fait nous sommes dans le Parc National de Tongariro et la montagne en question est le Mont Tongariro qui s'élève à 1998 mètres.

Positionnement du lac Taupo et du Mont Tongariro.

Positionnement du lac Taupo et du Mont Tongariro.

Au loin, le Mont Tongariro. Ph. Delahaye.
Au loin, le Mont Tongariro. Ph. Delahaye.

Au loin, le Mont Tongariro. Ph. Delahaye.

le Mont Tongariro est un volcan complexe formé d'une douzaine de cônes et de plusieurs cratères imbriqués. Il abrite plusieurs lacs et des champs de fumerolles. Endormi depuis 1896, il s'est brusquement réveillé en août 2012. Des explosions ont entraîné des retombées de blocs incandescents sur ses flancs tandis qu'un panache volcanique s'élevait à 7 mètres de hauteur et que des pluies de cendres obligeaient les habitants à évacuer. Depuis les autorités ont réévalué à la hausse le niveau d'alerte.

Vue du sommet du Mont Tongariro. Les lacs émeraudes à droite du cratère central et le lac bleu à gauche. Ph. Wikipedia.

Vue du sommet du Mont Tongariro. Les lacs émeraudes à droite du cratère central et le lac bleu à gauche. Ph. Wikipedia.

La route se poursuit avec plus loin, des bas-côtés chargés de fenouil sauvage sur des kilomètres. Mais, pas d'absinthe. Sur les 7000 km de routes parcourues en Australie et Nouvelle-Zélande, je n'ai jamais vu une seule plante d'absinthe. On comprend pourquoi l'implantation de la boisson dans ces pays est difficile. Ils n'ont aucune notion de ce qu'est l'absinthe en tant que telle. Quant à la culture qui s'y rattache, c'est encore une autre histoire !

Aneth. Ph. Delahaye.

Aneth. Ph. Delahaye.

Puis en traversant un village, deux petites églises transformées en café. Inhabituel !

Ph. Delahaye.
Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Arrivés enfin à Wellington, tout au bout de l'Île du Nord, nous trouvons à nous loger chez une dame seule dont la maison se trouve sur les hauteurs. De son jardin nous apercevons les collines alentours couvertes de maisons protégées d'un bardage blanc, comme la sienne.

Chez Jenyfer. Ph. Delahaye.
Chez Jenyfer. Ph. Delahaye.

Chez Jenyfer. Ph. Delahaye.

Quelques rues plus loin, vit le cinéaste mondialement connu Peter Jackson, dont les studios WETA sont à l'origine des films Le Seigneur des anneaux (2001, 2002, 2003), King Kong (2005) et Avatar (2009).

Vue depuis chez Jenyfer. Ph. Delahaye.

Vue depuis chez Jenyfer. Ph. Delahaye.

Notre hôtesse Jenyfer est une artiste. Musicienne, elle s'intéresse à tous les arts notamment la peinture au point que tous les murs de sa maison sont couverts de tableaux. Nous avons passé beaucoup de temps avec elle si bien que nous avons raté le premier ferry pour l'Ile du Sud.

Avec Jenyfer. Ph. Delahaye.

Avec Jenyfer. Ph. Delahaye.

Trois stations nous séparent du centre ville. Cette fois, je vous fais grâce de toutes les interdictions affichées dans le train !

Train de banlieue et gare centrale à Wellington. Ph. Delahaye.
Train de banlieue et gare centrale à Wellington. Ph. Delahaye.

Train de banlieue et gare centrale à Wellington. Ph. Delahaye.

Wellington est devenue la capitale du pays en remplacement d'Auckland en 1875. La ville a été ainsi appelée en hommage au militaire anglais Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, victorieux à la bataille de Waterloo.

Rue aux trottoirs couverts de Wellington. Ph. Delahaye.

Rue aux trottoirs couverts de Wellington. Ph. Delahaye.

Un séisme survenu en 1855 considéré comme le plus intense jamais mesuré en Nouvelle-Zélande, s'est produit sur une faille située au nord-est de la ville. Il est à l'origine d'un soulèvement vertical de terrain de 2 à 3 mètres sur de grandes étendues au niveau du port. À tel point que l'ancien quai se trouve à présent à 200 mètres du port.

Actuellement, une faille majeure traverse le centre ville et des centaines de failles mineures ont été décelées dans la zone urbaine. Plusieurs secousses annuelles sont ressenties dans les tours les plus hautes.

Les bureaux du port. Ph. Delahaye.

Les bureaux du port. Ph. Delahaye.

L'Académie des Beaux-Arts. Ph. Delahaye.

L'Académie des Beaux-Arts. Ph. Delahaye.

Le musée Wellington. Musée sur l'histoire de la ville. Ph. Delahaye.

Le musée Wellington. Musée sur l'histoire de la ville. Ph. Delahaye.

Après le séisme de 1855, la majorité des bâtiments ont été construits en bois. Les bâtiments du gouvernement, restaurés en 1996, près de la gare ferroviaire et le bâtiment du Parlement, comprennent les plus anciens bâtiments en bois de l'Hémisphère sud.

Alors que pratiquement toutes les maisons résidentielles sont en bois, la maçonnerie et l'acier sont utilisés surtout pour la construction des immeubles de bureaux et des bâtiments officiels. L'ensemble des bâtiments repose sur des supports faits de plomb, d'acier et de caoutchouc qui amortissent les effets des tremblements de terre.

Le Parlement surnommé La Ruche. Ph. Delahaye.

Le Parlement surnommé La Ruche. Ph. Delahaye.

L'ancien Palais du Gouvernement de Nouvelle-Zelande. Ph. Delahaye.

L'ancien Palais du Gouvernement de Nouvelle-Zelande. Ph. Delahaye.

Détail du sommet de l'ancien Palais du Gouvernement. La licorne et le lion sont en bois, imitant la pierre.

Détail du sommet de l'ancien Palais du Gouvernement. La licorne et le lion sont en bois, imitant la pierre.

Le funiculaire dont l'origine remonte à 1909 est devenu un symbole de Wellington. Il se termine dans sa partie haute dans le jardin botanique.

Wellington, la décontractée
Wellington, la décontractée
Le cable car et son trajet dans la ville. Ph. Delahaye.
Le cable car et son trajet dans la ville. Ph. Delahaye.

Le cable car et son trajet dans la ville. Ph. Delahaye.

Vue sur le port depuis le jardin botanique. Ph. Delahaye.
Vue sur le port depuis le jardin botanique. Ph. Delahaye.

Vue sur le port depuis le jardin botanique. Ph. Delahaye.

Revenus au centre ville, une visite incontournable : le Musée Te Papa Tongarewa.

Le musée Te Papa, ouvert en 1998, fait partie des institutions culturelles les plus importantes de toute la Nouvelle-Zélande. Installé en front de mer, ce qui n'a pas manqué de soulever des critiques car situé sur une des failles tectoniques les plus actives et avec des collections précieuses à proximité de l'eau, il attire chaque année des milliers de touristes. À côté d'expositions temporaires, des expositions prolongées sont centrées sur l'environnement naturel, faune et flore de la Nouvelle-Zélande, son histoire et la culture Maori.

Vues depuis le front de mer. Ph. Delahaye.
Vues depuis le front de mer. Ph. Delahaye.
Vues depuis le front de mer. Ph. Delahaye.

Vues depuis le front de mer. Ph. Delahaye.

Le Musée Te Papa.
Le Musée Te Papa.

Le Musée Te Papa.

Une importante section du musée retrace de façon très réaliste l'implication de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande dans la guerre contre l'Empire ottoman (devenu la Turquie) au cours du conflit 14-18.

Un débarquement des troupes alliées eut lieu le 25 avril 1915 dans la péninsule de Gallipoli formant la partie nord du détroit des Dardanelles contrôlé par les turcs qui empêchaient tout approvisionnement de la Russie.

La bataille des Dardanelles dura jusqu'en janvier 1916 et fit de très nombreuses victimes de part et d'autres dont dix mille français.

Les victimes de la bataille des Dardanelles. Ph. Delahaye.

Les victimes de la bataille des Dardanelles. Ph. Delahaye.

La bataille des Dardanelles fut un sérieux revers pour les Alliés et l'un des plus grands succès ottomans.

Considérée comme le baptême du feu de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, elle permit, selon de nombreux observateurs, l'émergence d'une identité nationale australienne et néo-zélandaise dont les principales caractéristiques sont celles accordées dans l'imaginaire populaire aux soldats qui combattirent durant cette bataille. Ces qualités d'endurance, de courage, d'ingéniosité, de jovialité et de fraternité ont été regroupées au sein du concept d'ANZAC spirit (esprit ANZAC). (ANZAC pour Australian Néo-Zélandais Army Corp : Corps d'armée australien et néo-zélandais).

Ces représentations en cire placées séparément dans des petites pièces noires sont très impressionnantes par leur réalisme jusque dans le détail et leur taille. Comme ordre d'idée, comparer avec la personne qui passe derrière. Ph. Delahaye.
Ces représentations en cire placées séparément dans des petites pièces noires sont très impressionnantes par leur réalisme jusque dans le détail et leur taille. Comme ordre d'idée, comparer avec la personne qui passe derrière. Ph. Delahaye.
Ces représentations en cire placées séparément dans des petites pièces noires sont très impressionnantes par leur réalisme jusque dans le détail et leur taille. Comme ordre d'idée, comparer avec la personne qui passe derrière. Ph. Delahaye.
Ces représentations en cire placées séparément dans des petites pièces noires sont très impressionnantes par leur réalisme jusque dans le détail et leur taille. Comme ordre d'idée, comparer avec la personne qui passe derrière. Ph. Delahaye.

Ces représentations en cire placées séparément dans des petites pièces noires sont très impressionnantes par leur réalisme jusque dans le détail et leur taille. Comme ordre d'idée, comparer avec la personne qui passe derrière. Ph. Delahaye.

La date du débarquement du 25 avril, commémorée sous le nom de Journée de l'ANZAC est célébrée chaque année dans les deux pays où elle reste la commémoration militaire la plus importante surpassant même le Jour du Souvenir du 11 novembre. Cette date anniversaire est également célébrée en Turquie, au Royaume-Uni et en Irlande. Le site de Gallipoli en Turquie est devenu un lieu de recueillement pour des milliers de touristes australiens et néo-zélandais qui s'y rendent chaque année.

Au sortir du musée où cette évocation de la guerre était un peu oppressante, un moment de détente s'imposait. Direction le café d'en face !

Si à la terrasse des cafés la consommation de bière est possible, l'alcool fort ne peut être servi qu'à l'intérieur. Un panneau explicite dit clairement que l'on ne peut boire au-delà. Il est également interdit de se promener avec des bouteilles d'alcool fort dans la rue. Ph. Delahaye.
Si à la terrasse des cafés la consommation de bière est possible, l'alcool fort ne peut être servi qu'à l'intérieur. Un panneau explicite dit clairement que l'on ne peut boire au-delà. Il est également interdit de se promener avec des bouteilles d'alcool fort dans la rue. Ph. Delahaye.

Si à la terrasse des cafés la consommation de bière est possible, l'alcool fort ne peut être servi qu'à l'intérieur. Un panneau explicite dit clairement que l'on ne peut boire au-delà. Il est également interdit de se promener avec des bouteilles d'alcool fort dans la rue. Ph. Delahaye.

Wellington possède une culture très forte des cafés. Il y a plus de cafés par personne qu'à New-York.

Déco moderne et chaleureuse à l'intérieur du bar. Ph. Delahaye.

Déco moderne et chaleureuse à l'intérieur du bar. Ph. Delahaye.

Un peu plus loin, une rangée de bars affiche la décontraction des kiwis. Pas besoin de commentaires, les photos suffisent pour comprendre leur état d'esprit.

De gros coussins sont mis à la disposition des clients. Ph. Delahaye.

De gros coussins sont mis à la disposition des clients. Ph. Delahaye.

Ici, d'autres types de fauteuils tout aussi relaxants et des chapeaux de paille à disposition. Ph. Delahaye.

Ici, d'autres types de fauteuils tout aussi relaxants et des chapeaux de paille à disposition. Ph. Delahaye.

Demain, nous quittons l'Ile du Nord pour l'Ile du Sud. Encore de nombreuses découvertes sont à faire dans ce pays où la nature est grandiose.

À suivre...