Bouteilles fondues

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Lors de la dernière manifestation de L'Art au Jardin, la plasticienne Sylvie Sally qui exposait ses créations en verre dans le jardin en avait profité pour visiter le musée.

Sylvie Sally, de son nom d'artiste Pepita Lilas, dans le jardin du musée.

Sylvie Sally, de son nom d'artiste Pepita Lilas, dans le jardin du musée.

Sensible à tout ce qui est verrerie, elle a eu un coup de cœur pour la bouteille Pernod Fils fondue lors de l'incendie de l'usine en 1901.

Bouteille Pernod Fils fondue au cours de l'incendie. On voit nettement l'étiquette qui se retrouve incluse dans le verre, le sceau Pernod Fils et la collerette en étain. Une deuxième bouteille accolée est malheureusemetn cassée. Coll. Delahaye.

Bouteille Pernod Fils fondue au cours de l'incendie. On voit nettement l'étiquette qui se retrouve incluse dans le verre, le sceau Pernod Fils et la collerette en étain. Une deuxième bouteille accolée est malheureusemetn cassée. Coll. Delahaye.

Voilà qui a donné  l'idée à Pepita de réaliser un travail dans cet esprit. Pour que le parallèle ait véritablement un sens, elle a récupéré mes bouteilles vides d'absinthe La Pontissalienne de François Guy intéressantes pour leur couleur.

Créations de Pepita Lilas. Ph. Delahaye.

Créations de Pepita Lilas. Ph. Delahaye.

Pour réaliser ces œuvres originales, Pepita a utilisé la technique du Fusing.

La bouteille est tout d'abord cassée, enroulée dans un chiffon pour éviter le saut d'éclats.  Puis la bouteille est recomposée morceaux par morceaux en superposant les éclats à même le four. Suit une cuisson à 800 degrés pendant 1 minute.

Bouteille d'absinthe revisitée par Pepita Lilas. Ph. Delahaye.

Bouteille d'absinthe revisitée par Pepita Lilas. Ph. Delahaye.

Pepita attend que j'ai un certain nombre de bouteilles vides pour faire une sculpture géante.

Si vous souhaitez la contacter, voici son mail : s.biscotte@yahoo.fr

Publié dans Collection, Vie du musée