La mythique Milford Road

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Mercredi 22 février 2017 - Après avoir quitté Queenstown tôt le matin nous reprenons la route pour le sud en direction de Te Anau. La destination finale est le fjord de Milford Sound.

La mythique Milford Road

Comme toujours, la route est très variée. Les plaines avec des aperçus sur le contrefort des Alpes du Sud offrent des vues différentes à chaque tournant. Montagnes pelées bordées de prairies se succèdent, offrant une variété incroyable de végétaux dont j'ignore le nom.

Paysages aux montagnes dépourvues d'arbres. Ph. Delahaye.
Paysages aux montagnes dépourvues d'arbres. Ph. Delahaye.

Paysages aux montagnes dépourvues d'arbres. Ph. Delahaye.

Petits arbustes formant des boules. Ph. Delahaye.

Petits arbustes formant des boules. Ph. Delahaye.

Après 300 km environ, le panneau Te Anau est là enfin. Cette petite ville de la région du Southland est située sur les rives du lac Te Anau. Son nom vient du Maori Te Ana-au qui signifie littéralement "La grotte de l'eau tourbillonnante".

La ville située en bordure du Parc National de Fjordland est un passage obligé pour les nombreux touristes qui se rendent au célèbre fjord de Milford Sound. L'intérêt touristique pour la région ne date pas d'aujourd'hui puisque la ville possède un hôtel datant de 1890. Premier symbole de l'économie touristique, il revêt aujourd'hui une importance historique.

Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Le lac Te Anau occupe une surface de 344 km2, ce qui en fait le plus grand de l'île du Sud et le second plus grand lac de Nouvelle-Zélande après le lac Taupo dans l'île du Nord.

Le lac Te Anau. Ph. Delahaye.
Le lac Te Anau. Ph. Delahaye.

Le lac Te Anau. Ph. Delahaye.

Jeudi 23 février 2017 - Départ tôt pour la route mythique de Milford qui traverse toute la région devenue Parc national tant les sites à admirer sont nombreux. Son point de départ est Te Anau Downs à 29 km où un ensemble de motels confortables sont installés au bord du lac.

La mythique Milford Road

La Milford Road est considérée comme l'une des routes les plus pittoresques de Nouvelle-Zélande. C'est également l'une des plus dangereuses avec un taux d'accidents d'environ 65% plus élevé que sur le reste du réseau routier et un taux de mortalité deux fois plus important que la moyenne générale.

L'arrêt est interdit sur de longues distances en raison des dangers d'avalanche de roches. Il faut également savoir qu'il n'y a pas de stations-service et qu'il faut donc prévoir de prendre assez de carburant pour le voyage de retour. Tout cela n'est pas dissuasif pour les centaines de touristes qui font chaque jour le déplacement depuis Queenstown.

Carte de situation.

Carte de situation.

Premier point fort : Églington Valley

Il s'agit d'une vallée glaciaire plate parcourue parallèlement à la route par la rivière Églington qui traverse le Parc national de Fjordland sur 50 km avant de se jeter dans le lac Te Anau.

Photo aérienne montrant que la vallée résulte du retrait d'un glacier. DR.

Photo aérienne montrant que la vallée résulte du retrait d'un glacier. DR.

La vallée d'Eglinton est une longue vallée étroite avec des limites naturelles claires où se développe une grande variété de flore et de faune. C'est une des rares vallées accessibles par la route.

Églington Valley. Ph. Delahaye.
Églington Valley. Ph. Delahaye.

Églington Valley. Ph. Delahaye.

La route longeant Églington Valley. Ph. Delahaye.

La route longeant Églington Valley. Ph. Delahaye.

Point de vue suivant : Mirror lakes

Cet ensemble de petits lacs visibles depuis un sentier balisé est issu de l'ancien lit de la rivière Églington.

Ph. Delahaye.
Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Lorsque le temps est beau, sans vent, les lacs reflètent comme un miroir les montagnes Earl. Par une illusion d'optique, on peut avoir la sensation que la montagne se rapproche ou s'éloigne.

Les lacs miroir. Ph. Delahaye.
Les lacs miroir. Ph. Delahaye.

Les lacs miroir. Ph. Delahaye.

A la sortie du sentier, un banc en forme de feuille de Ponga est le bien venu pour une petite pause. Il n'est pas sans rappeler celui en forme de boomerang vu en Australie dans les Blue Mountains.

Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Nous longeons la rivière Hollyford au fond de la Hollyford Valley dont la source est proche du tunnel d'Homer.

Un arrêt aménagé permet d'admirer une chute d'eau qui est en fait le terminal des Humboldt Falls situées beaucoup plus haut. Elles alimentent directement la Hollyford River.

Holly river avant la chute d'eau. Ph. Delahaye.

Holly river avant la chute d'eau. Ph. Delahaye.

La chute d'eau et la rivière Holly gonflée par ses eaux. Ph. Delahaye.
La chute d'eau et la rivière Holly gonflée par ses eaux. Ph. Delahaye.

La chute d'eau et la rivière Holly gonflée par ses eaux. Ph. Delahaye.

C'est alors que passe l'autocar du voyagiste américain Tauck qui accompagne des voyageurs au musée deux fois par mois ! Le monde a beau être vaste, on se retrouve toujours.

Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Avant de remonter dans la voiture, observation de la trajectoire de la rivière Holly depuis le promontoire situé tout près du Mont Lyttle.

Ph. Delahaye.
Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Juste avant de franchir le tunnel d'Homer, un grand parking naturel permet de regarder tranquillement la montagne face à nous, sorte de cirque dont les parois ruissellent de l'eau des cascades.

Ph. Delahaye.
Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

C'est alors que de jolis petits perroquets, pas farouches pour deux sous, s'approchent de la voiture et commencent à mordiller les essuie-glaces, les joints des portières, les pneus, bref tout ce qui est en caoutchouc. Des panneaux recommandent ne pas laisser la voiture seule si on ne veut pas la voir désossée.

Ce sont des keas, perroquets de montagne endémiques à la Nouvelle-Zélande. Leur nom a pour origine leur cri puissant : "keee-aa".

Le kea est le seul perroquet de montagne au monde. Il ne se rencontre pas sur l'île du Nord bien que des éléments fossiles suggèrent qu'une population y vivait il y a plus de 10 000 ans.

Le kea se nourrit de graines, de fleurs et d'insectes l'été mais l'hiver, il ne dédaigne pas les charognes, et n'hésite pas à s'attaquer aux moutons qu'il tue par besoin de graisse. C'est le seul perroquet carnivore connu.

Kea, perroquet des montagnes. Ph. Delahaye.

Kea, perroquet des montagnes. Ph. Delahaye.

Le kea est surnommé "le clown des montagnes" par les touristes qui s'amusent de son comportement curieux. Ce n'est pas le cas des autochtones excédés par sa curiosité et sa facilité à chaparder. On estime que plus de 150 000 oiseaux ont été exterminés au cours des 130 dernières années. L'espèce est protégée depuis 1970 mais en 1986,  les  organismes gouvernementaux ont dû persuader les éleveurs de montagne à renoncer à tuer les keas qui s'en prennent à leurs troupeaux de moutons en échange d'une compensation financière.

Keas en pleine activité. Ph. Delahaye.
Keas en pleine activité. Ph. Delahaye.

Keas en pleine activité. Ph. Delahaye.

Après ce petit intermède avec les keas, nous franchissons le Tunnel d'Homer long de 1200 mètres. La route 94 traverse le tunnel, reliant Te Anau à Milford Sound et permet ainsi de passer de la vallée de la rivière Hollyford à celle de Cleddau.

 

Le tunnel est droit et était à l'origine une seule voie recouverte de graviers. Son percement a commencé en 1935 à l'aide de pioches et de brouettes. Interrompu par la Seconde Guerre mondiale, le travail a repris ensuite retardé par de nombreux problèmes comme une avalanche en 1945. Le tunnel a été ouvert à la circulation en 1953.

Le percement du tunnel.
Le percement du tunnel.

Le percement du tunnel.

Éclairage et feux de signalisation ont été installés en 2004. Ils ne fonctionnent que l'été car la file d'attente qu'ils entraînent rend l'endroit dangereux l'hiver par le risque d'avalanche. Il ne faut pas s'arrêter.

Le croisement de deux autobus ou camping cars reste problématique. Aussi un élargissement du tunnel a-t-il été envisagé mais le projet coûterait environ 14 à 15 milliards de dollars. Il a peu de chance d'aboutir dans l'immédiat car même si la route est très importante pour l'industrie touristique, elle est assez peu empruntée par les autochtones.

L'entrée de Homer Tunel. Ph. Delahaye.

L'entrée de Homer Tunel. Ph. Delahaye.

La sortie du tunnel débouche dans la vallée de Cleddau. Il reste 16 km à descendre pour arriver à Milford Sound et son célèbre fjord.

Les derniers 16 km se font dans un paysage inoubliable. Ph. Delahaye.
Les derniers 16 km se font dans un paysage inoubliable. Ph. Delahaye.
Les derniers 16 km se font dans un paysage inoubliable. Ph. Delahaye.
Les derniers 16 km se font dans un paysage inoubliable. Ph. Delahaye.

Les derniers 16 km se font dans un paysage inoubliable. Ph. Delahaye.