Jusqu'à quelle date a-t-on utilisé les fontaines à eau ?

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Telle est la question que l'on m'a posée il y a quelque temps et à laquelle je n'ai pas su répondre, faute d'éléments.

Typiques de la période de l'absinthe, les fontaines à eau improprement appelées fontaines à absinthe (le terme de fontaine pour l'absinthe serait plus correct) apparaissent un peu après le milieu du XIXe siècle. (Voir le dépôt de marque de 1878). Mais quand a-t-on cessé de les utiliser ?

La réponse est venue de l'étranger. J'ai reçu tout récemment des photos d'une personne qui venait d'acheter cette fontaine dans une vente aux enchères locale.

Sur le bocal en verre est inscrit en lettres bleues : PERNOD 45 France's Most Famous Aperitif. (Apéritif le plus fameux de France).

Pour rappel, le décret-loi du 7 avril 1938 a permis de passer la teneur en alcool des anisés à 45°. Suite à ce nouveau décret, les Établissements Pernod lancent le PERNOD 45.

Fontaine à eau pour l'anisé Pernod 45, 1938. Coll. Carl Robinson.

Fontaine à eau pour l'anisé Pernod 45, 1938. Coll. Carl Robinson.

Il s'agit de la fontaine classique de marque déposée JR. Ph. Carl Robinson.

Il s'agit de la fontaine classique de marque déposée JR. Ph. Carl Robinson.

Suite à cette très intéressante découverte, on peut conclure que les fontaines pour l'absinthe ont été utilisées jusqu'à la guerre. Ceci est étayé par de nombreux témoignages qui rapportent que le Pernod se buvait encore dans les cafés à cette époque avec un sucre sur une petite cuillère.

Néanmoins, on remarquera la présence de la fontaine sur cette magnifique photo du photographe Willy Ronis (1910-2009) prise dans un Pub dans le quartier de Soho à Londres en 1955.

Pub à Soho. London 1955. © Willy Ronis

Pub à Soho. London 1955. © Willy Ronis

Dernière nouvelle : Carl Robinson vient de me contacter. La fontaine n'a pas été achetée aux États-Unis comme je le pensais mais vers Preston dans le nord de l'Angleterre. Voilà qui est d'autant plus intéressant car le lien se fait d'emblée avec la photo de Willy Ronis. On est tenté de penser qu'il pourrait s'agir de la même fontaine ! Pourquoi pas après tout !

L'absinthe était relativement peu connue en Angleterre qui a découvert tardivement le Pernod grâce une communication offensive de la marque personnalisée pour chaque pays d'exportation. D'où la photo de Willy Ronis prise en 1955.

Dans les années 1980, le Pernod devenu ringard en France était une boisson très branchée dans les discothèques anglaises. Pernod a donc très bien pu faire des fontaines pour l'Angleterre alors que la mode était déjà passée en France.

 

Dernière photo envoyée par Carl Robinson.

Dernière photo envoyée par Carl Robinson.

Par peur de la casser, Carl a remis la fontaine aux enchères. Il préfère acheter une reproduction pour son bar. Avis aux amateurs !