Carafe à glace à fermeture automatique

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Toujours à la recherche de beaux objets, Patrick Roussel vient de dénicher cette superbe carafe. Elle a la particularité de se dévisser par le fond pour y introduire la glace. Contrairement aux carafes présentant ce système, elle ne possède pas de poche en verre dans laquelle était placé la glace pour empêcher son mélange avec l'eau destinée à être consommée. Voir l'article déjà consacré à ces carafes.

C'est à la toute fin du XIXe siècle, que la glace qui ne sera plus d'origine naturelle mais sera obtenue artificiellement pourra être mélangée en toute sécurité avec l'eau de consommation.

Carafe à glace à fermeture automatique système Nonès. Ht : 27,5 cm. Poids : 1 kg. Coll. et Ph. P. Roussel.

Carafe à glace à fermeture automatique système Nonès. Ht : 27,5 cm. Poids : 1 kg. Coll. et Ph. P. Roussel.

Vue intérieure de la carafe.

Vue intérieure de la carafe.

Vue extérieure sur le système de fermeture.

Vue extérieure sur le système de fermeture.

Le système de fermeture fixé au fond de la carafe donne les références de son inventeur : Carafe système Nonès. Breveté SGDG. Concessionnaires Serre & Fevrier. Bordeaux.

Système de fermeture. Ph. Roussel.

Système de fermeture. Ph. Roussel.

Marcel Nonès a fait une demande de brevet pour son invention le 20 mai 1902. Il lui a été accordé le 20 octobre 1902.

Texte de description de la carafe et dessins correspondants. Doc. INPI.
Texte de description de la carafe et dessins correspondants. Doc. INPI.
Texte de description de la carafe et dessins correspondants. Doc. INPI.

Texte de description de la carafe et dessins correspondants. Doc. INPI.

Carafe démontée montrant l'ensemble des pièces. Ph. Roussel.
Carafe démontée montrant l'ensemble des pièces. Ph. Roussel.

Carafe démontée montrant l'ensemble des pièces. Ph. Roussel.

Détail du système de fermeture tel que décrit dans le descriptif de l'INPI. Ph. DR.
Détail du système de fermeture tel que décrit dans le descriptif de l'INPI. Ph. DR.

Détail du système de fermeture tel que décrit dans le descriptif de l'INPI. Ph. DR.

On peut se demander pourquoi inventer un tel système alors qu'il suffit de faire entrer les glaçons par le goulot qui présente une largeur convenable ?

À l'époque, il n'existait pas de petits glaçons calibrés comme aujourd'hui. Des morceaux plus ou moins gros et plus ou moins irréguliers étaient obtenus à partir des pains de glace. Par ailleurs, plus le morceau est gros et moins il fond vite. L'eau reste ainsi fraîche plus longtemps.

Publié dans Collection