Une Fée verte nommée Absinthe

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Telle est le titre de la conférence à laquelle j'avais été conviée par Philippe Jugé, l'organisateur de France Quintessence.

La manifestation avait pour cadre  le prestigieux Pavillon Ledoyen, restaurant haut de gamme datant de 1792,  situé à quelques pas de la Place de la Concorde et de l'Avenue des Champs-Elysées.

Salon France Quintessence au Pavillon Ledoyen. Le pavillon a servi de cadre au tournage des scènes extérieures du film Le Grand Restaurant avec Louis de Funès en 1966. Ph. Delahaye.
Salon France Quintessence au Pavillon Ledoyen. Le pavillon a servi de cadre au tournage des scènes extérieures du film Le Grand Restaurant avec Louis de Funès en 1966. Ph. Delahaye.

Salon France Quintessence au Pavillon Ledoyen. Le pavillon a servi de cadre au tournage des scènes extérieures du film Le Grand Restaurant avec Louis de Funès en 1966. Ph. Delahaye.

Rendez-vous devenu incontournable pour tous les amateurs de liqueurs et de spiritueux, le Salon a compté pas moins de 115 exposants, chacun proposant de nombreux produits de sa fabrication.

Sympathique buffet offert par les organisateurs. Ph. Delahaye.

Sympathique buffet offert par les organisateurs. Ph. Delahaye.

À l'étage, les conférences se sont succédé dans une belle salle classée aux Monuments historiques.

La salle où se sont déroulé les conférences. Ph. Delahaye.

La salle où se sont déroulé les conférences. Ph. Delahaye.

Vue du Petit Palais depuis la salle de conférence. Ph. Delahaye.

Vue du Petit Palais depuis la salle de conférence. Ph. Delahaye.

Paradoxalement, aucune marque d'absinthe n'était présente sur le Salon. Sauf La Fée, que Philippe Jugé avait mise à ma disposition à ma demande pour faire la démonstration de préparation et la dégustation.

La Fée Absinthe parisienne au Salon Quintessence. Ph. Delahaye.

La Fée Absinthe parisienne au Salon Quintessence. Ph. Delahaye.

Sans fontaine, le goutte à goutte est impossible ! J'ai bien arrosé la nappe autour ! Je comprends pourquoi à l'époque, il y avait des "professeurs d'absinthe" qui expliquaient, contre un verre de Verte, comment s'y prendre. Malgré cela, et l'absence du sucre qui avait été oublié, tout le monde a apprécié cette Fée qui fleurait bon dans les verres.

Ph. Alexandre Vingtier.

Ph. Alexandre Vingtier.

Publié dans Actualités