Coup d'œil sur les Absinthiades 2017

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Pour les collectionneurs, les Absinthiades sont le rendez-vous incontournable de l'année.

Il est tôt. Le théâtre Bernard Blier où se tiennent les Absinthiades est encore vide. Ph. Delahaye.

Il est tôt. Le théâtre Bernard Blier où se tiennent les Absinthiades est encore vide. Ph. Delahaye.

Les mannequins joliment vêtus de tenues 1900 prêtés par le Musée des Maisons comtoises nous accueillent à l'entrée. Ph. Delahaye.

Les mannequins joliment vêtus de tenues 1900 prêtés par le Musée des Maisons comtoises nous accueillent à l'entrée. Ph. Delahaye.

Que ceux qui se plaignent "qu'on ne trouve plus rien" viennent faire un tour aux Absinthiades tous les premiers week-end d'octobre. Les gros collectionneurs sont là à proposer à la vente leurs doubles ou les pièces qu'ils ont sous les yeux depuis plus de 20 ans et dont ils veulent se débarrasser.

Tout le monde peut repartir content avec au choix, une cuillère à 10 ou 2000 euros, suivant la rareté. Verres, fontaines, objets divers et documents papiers jonchent les tables. Il n'y a qu'à choisir ! Et sortir ses euros ! Mais quand on aime, on ne compte pas et tout le monde sait que l'absinthe est affaire de passion avant tout.

Petit aperçu de la section réservée aux collectionneurs. Ph. Delahaye.
Petit aperçu de la section réservée aux collectionneurs. Ph. Delahaye.
Petit aperçu de la section réservée aux collectionneurs. Ph. Delahaye.

Petit aperçu de la section réservée aux collectionneurs. Ph. Delahaye.

Publié dans Collection, Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :