Destination Jaipur, la ville rose

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

C’est lors d’un circuit touristique au Rajasthan, le pays des maharadjas, que j’ai sympathisé avec notre guide indien, Sandeep, en 2014. Nous avons correspondu et l’été suivant, Sandeep est venu en France voir les amis qu’il s’était fait au cours des voyages qu’il accompagnait. C’est ainsi qu’il a passé une semaine à Auvers-sur-Oise, très content de cette approche avec l’art alors qu’il n’avait jamais entendu parlé de Vincent van Gogh.

Sandeep au musée de l'absinthe en 2015.
Sandeep au musée de l'absinthe en 2015.

Sandeep au musée de l'absinthe en 2015.

À présent, Sandeep a monté sa propre agence de voyage à Jaipur, sa ville natale où vit toute sa famille, et propose à des groupes des circuits à la carte hors des sentiers battus, notamment à moto.

Il a aussi ouvert une école gratuite pour les enfants pauvres car dit-il, il a eu de la chance et veut redonner un peu de ce qu’il reçoit. En Inde, il existe une école publique payante et une école privée très chère. Comme l’école n’est pas obligatoire, les familles très pauvres n’envoient pas leurs enfants à l’école. Ils sont condamnés à travailler dès leur plus jeune âge et resteront sans instruction toute leur vie. C’est pour eux que Sandeep a ouvert cette école près de chez lui. Il y a une centaine d’enfants de 2 ans et demi à 12 ans.

Mon voyage cette fois-ci est très particulier. Je vais vivre l’expérience unique d’être en immersion totale dans une famille indienne et travailler à l’école.

 

Jaipur est la capitale de l’état du Rajasthan situé au nord de l’Inde.

Situation du Rajasthan. Ph. internet.

Situation du Rajasthan. Ph. internet.

La ville de Jaipur est récente puisque construite en 1727 à la demande d’un maharaja. Elle est située à 430 mètres d’altitude dans une cuvette, protégée par la chaîne des Aravalli.

Carte du Rajasthan. Ph. internet.

Carte du Rajasthan. Ph. internet.

L’entrée de la ville se fait par huit portes.

Une des portes à l'entrée de la ville. Ph. Delahaye, 2014.

Une des portes à l'entrée de la ville. Ph. Delahaye, 2014.

À l’origine la ville était de teinte grise avec des rehauts de blanc mais elle a été entièrement repeinte en rose pour la visite du Prince Albert d’Angleterre en 1876, le rose étant une couleur traditionnelle de bienvenue. Depuis, elle conserve cet usage et est surnommée la ville rose.

Le Palais des vents. Ph. Delahaye, 2014.

Le Palais des vents. Ph. Delahaye, 2014.

Petit aperçu de la ville. Ph. Delahaye, 2014.
Petit aperçu de la ville. Ph. Delahaye, 2014.

Petit aperçu de la ville. Ph. Delahaye, 2014.

Comme toutes les villes de l'Inde, Jaipur est grouillante de vie. Des scènes inhabituelles pour nous se succèdent sans cesse. J'espère pouvoir vous les faire partager si j'arrive à faire fonctionner mon ordinateur portable !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :