Affiche Le Rivoire

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Une nouvelle affiche jusqu'alors inédite vient compléter la collection du Musée de l'Absinthe.

La marque Rivoire est de Marseille où les distilleries étaient nombreuses. Pour se distinguer, Rivoire va se positionner autour du colonialisme, très à la mode au XIXe siècle et de la République.

Sur la tôle lithographiée bien connue des collectionneurs, l’absinthe Rivoire se veut une boisson chic et s’adresse à la bonne société représentée par le militaire conquérant de l’Algérie et le couple de bourgeois. Le tout, sous la protection de la République française.

Tôle lithographiée. Collection Delahaye.

Tôle lithographiée. Collection Delahaye.

La République française est très présente sur toutes les publicités Rivoire. La Maison fait du drapeau tricolore avec le sigle RF imprimé dans la bande blanche sa marque déposée. On notera cependant que les bandes de couleur ne sont pas orientées dans le sens habituel du drapeau.

Porte-éphéméride montrant clairement la marque déposée. Coll. privée.

Porte-éphéméride montrant clairement la marque déposée. Coll. privée.

Mais revenons à cette nouvelle affiche. Elle est d'un grand intérêt car hormis le fait qu’elle soit rarissime - c’est la première fois que je la vois en trente-huit ans de recherches – elle nous entraîne au cœur de la vie de la République française.

Affiche signée Paul Poncet, 1906. 110 cm x 155 cm. Collection Delahaye.

Affiche signée Paul Poncet, 1906. 110 cm x 155 cm. Collection Delahaye.

Nous sommes en présence de deux présidents de la République qui trinquent avec une absinthe Rivoire. Le dépôt de marque est explicite à ce sujet puisqu’il donne en sous-titre « Les deux présidents ».

Marque déposée le 17 février 1906. Collection Delahaye.

Marque déposée le 17 février 1906. Collection Delahaye.

Alors qui sont ces deux présidents ?

À gauche, nous avons le président Émile Loubet qui fut président de la République de 1899 à 1906. La présidence Loubet sera l'une des plus stables de la Troisième République.

Émile Loubet, président de la République de 1899 à 1906. Émile Loubet, président de la République de 1899 à 1906.

Émile Loubet, président de la République de 1899 à 1906.

À droite, nous avons le président Armand Fallières. Tout d’abord élu à la présidence du Sénat en 1899 après l’élection d’Émile Loubet à l’Élysée, il lui succèdera à la présidence de la République le 17 février 1906 pour un mandat de sept ans. C'est durant la présidence de Fallières que prendra fin l’affaire Dreyfus. C’est également lui qui fera transférer les cendres d’Émile Zola au Panthéon et qui proposera une loi, qui ne sera pas votée, contre la peine de mort.

Armand Fallières, président de la République de 1906 à 1913. Armand Fallières, président de la République de 1906 à 1913.

Armand Fallières, président de la République de 1906 à 1913.

À quoi trinquent les deux présidents ?

Grâce au dépôt de marque effectué le 17 février 1906, jour de la succession d'Armand Fallières à Émile Loubet à la présidence de la République, on peut affirmer qu’ils trinquent à la transmission du flambeau de la présidence.

Tous deux portent le grand collier de la Légion d’honneur, modèle 1881, en cours sous la Troisième République, remis aux présidents lors de leur entrée en fonction.

La transmission du pouvoir d'Émile Loubet à Armand Fallières, 18 février 1906. Ph. Sénat.

La transmission du pouvoir d'Émile Loubet à Armand Fallières, 18 février 1906. Ph. Sénat.

Un dernier dépôt d'étiquette réalisé le 11 août 1913 au greffe du tribunal de Marseille présente toujours la marque déposée tricolore avec les initiales de la République Française.

Étiquette. Collection Delahaye.

Étiquette. Collection Delahaye.

Vous aurez le plaisir de voir cette nouvelle affiche dans le courant de l'année 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :