L’embargo le plus long de l’histoire

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Après la visite du cimetière Ifigénia, nous prenons la route pour le Castillo del Morro de la Rocca, une forteresse située à une dizaine de kilomètres. C’est l’occasion de découvrir l’habitat hors de la ville.

Maisons individuelles à deux étages et petits immeubles. Ph. Delahaye.
Maisons individuelles à deux étages et petits immeubles. Ph. Delahaye.

Maisons individuelles à deux étages et petits immeubles. Ph. Delahaye.

Peu de voitures sur la route ou dans les petites villes traversées. Celles que l’on voit sont loin  d’être modernes. José notre guide nous explique que c’est le résultat de près de 60 ans d’embargo. Peu de voitures mais aussi peu d’essence. Cuba a très peu de pétrole dont la mauvaise qualité ne permet pas de faire du carburant. Il est uniquement utilisé pour faire fonctionner quelques centrales thermiques.

Ph. Delahaye.
Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Lorsque Fidel Castro a chassé le gouvernement corrompu de Batista, les États-Unis ont été les premiers à reconnaître ce nouveau gouvernement mais suite à la nationalisation et l’expropriation de compagnies américaines, ils ont mis en place un embargo économique, commercial et financier le 7 février 1962.

 

Le car nous arrête devant une grande surface pour que nous fassions des provisions d’eau. Nous allons comprendre concrètement ce que signifie un embargo.

Pour éviter que les rayons ne soient vides, ils sont remplis sur toute la longueur du linéaire par le même produit, suivant les arrivages. On est à 100 lieues de nos supermarchés bondés de marchandises alimentaires et utilitaires de toutes sortes.

Une allée entière pour l'huile, une autre pour les pâtes. Ph. Delahaye.
Une allée entière pour l'huile, une autre pour les pâtes. Ph. Delahaye.

Une allée entière pour l'huile, une autre pour les pâtes. Ph. Delahaye.

Quand Fidel Castro créa en 1965 le Parti communiste cubain, le rapprochement avec l’Union soviétique permit un approvisionnement en pétrole, machines agricoles et divers biens de consommation. Après la chute du mur de Berlin en 1989, l’Union soviétique en voie de dissolution se désintéressa de Cuba et arrêta ses approvisionnements. Le pays se retrouva dans une vraie misère avec une grave crise alimentaire et une agriculture décimée par les pesticides et l’exploitation intensive du sol. Le président de l’Argentine, Hugo Chavez, vint en aide au pays notamment en lui livrant de l’essence.

 

Avec Barack Obama, les deux pays reprennent des relations diplomatiques impliquant un assouplissement de l’embargo, en décembre 2014. Le 20 mars 2016, le président Obama fait une visite officielle à Cuba. La première d’un président américain depuis 1928. Le pays respire un peu jusqu’à l’arrivée de Donald Trump qui durcit à nouveau l’embargo. Aujourd’hui, Cuba manque de tout.

Lentilles et haricots. Ph. Delahaye.

Lentilles et haricots. Ph. Delahaye.

Viande (Carne) et fromage (Queso) en sachets. Ph. Delahaye.

Viande (Carne) et fromage (Queso) en sachets. Ph. Delahaye.

Le Castillo del Morro-San Pedro de la Roca, fut achevé en 1643. Il a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondiale de l’UNESCO en décembre 1997 en raison de son architecture très particulière en étoile.

La mer des Caraïbes. Ph. Delahaye.
La mer des Caraïbes. Ph. Delahaye.

La mer des Caraïbes. Ph. Delahaye.

Cette imposante forteresse perchée sur une colline à l’embouchure de la baie de Santiago a été construite pour protéger la ville des corsaires et flibustiers français et anglais qui sillonnaient la mer des Caraïbes attirés par les richesses de l’île.

La citadelle tombée peu à peu en ruines au cours du XIXe siècle a été restaurée dans les années 1960. Elle est citée comme exemple d’une architecture militaire hispano-américaine la plus complète et la mieux préservée.

Entrée du château par le pont levis. Ph. Delahaye.

Entrée du château par le pont levis. Ph. Delahaye.

Photos internet car interdites dans l'enceinte du châteu.
Photos internet car interdites dans l'enceinte du châteu.

Photos internet car interdites dans l'enceinte du châteu.

Après cette matinée déjà bien remplie, nous prenons un petit bateau à la marina de Punta Gorda pour aller déjeuner. Le restaurant installé au bord de l’eau est un endroit charmant.

La baie de Santiago et la marina de Punta Gorda. Ph. Delahaye.
La baie de Santiago et la marina de Punta Gorda. Ph. Delahaye.

La baie de Santiago et la marina de Punta Gorda. Ph. Delahaye.

À gauche, la forteresse.

À gauche, la forteresse.

Restaurant au bord de l'eau. Ph. Delahaye.

Restaurant au bord de l'eau. Ph. Delahaye.

Les musiciens sont là et nous régalent de leurs airs entraînant. Ce sera le cas dans tous les restaurants. Malgré les difficultés de la vie quotidienne les rythmes de la salsa sont partout. Ils font partie intégrante de la culture cubaine. C’est aussi une façon de gagner sa vie.

Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Nous retournons au centre ville de Santiago et nous dirigeons vers la Place Céspedes pour admirer la Cathédrale de Nuestra Señora de la Asunción. Chemin faisant, le regard s’arrête sur les immeubles environnants et quelques belles voitures américaines garées le long du trottoir.

Regards sur la vie locale. Ph. Delahaye.
Regards sur la vie locale. Ph. Delahaye.
Regards sur la vie locale. Ph. Delahaye.
Regards sur la vie locale. Ph. Delahaye.
Regards sur la vie locale. Ph. Delahaye.
Regards sur la vie locale. Ph. Delahaye.

Regards sur la vie locale. Ph. Delahaye.

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, l’église catholique possédait 1/5 de l’île. Elle fit construire de magnifiques églises qui participèrent au développement de l’architecture. Le Vatican possède encore aujourd’hui 604 églises à Cuba.

 

Datant  du XVIe siècle, la Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption n’a pas été épargnée ni par les tremblements de terre ni par les pirates et a dû être reconstruite à de multiples reprises au fil des siècles. Celle que l’on découvre date de 1922 et a été récemment restaurée. Elle est entourée de riches édifices.

Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption. Devant, le Parc Céspedes avec une statue en hommage au Père de la Patrie. Ph. Delahaye.

Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption. Devant, le Parc Céspedes avec une statue en hommage au Père de la Patrie. Ph. Delahaye.

Immeubles autour de la Place Cespédes et la cathédrale.

Immeubles autour de la Place Cespédes et la cathédrale.

Un peu plus loin, le Musée municipal Émilio Bacardi-Moreau. Situé dans un imposant édifice à la façade de style grec, le musée a été fondé à la fin du XIXe siècle par le maire de l’époque,  Émilio Bacardí-Moreau dont le père avait créé la marque de rhum Bacardí en 1862.

Le musée Bacardi abrite des collections archéologiques et historiques, ainsi que des collections d’art. Ph. Delahaye.

Le musée Bacardi abrite des collections archéologiques et historiques, ainsi que des collections d’art. Ph. Delahaye.

À ses côtés le Palacio provincial inauguré en 1926 a été déclaré Monument National en 2003. Il est depuis ses débuts, le centre de gouvernement de la Province.

Ph. Delahaye.

Ph. Delahaye.

Mais la journée n’était pas terminée! Il restait encore le Musée du Carnaval. Inauguré en 1983, il a été créé dans le but de préserver les traditions et les souvenirs des carnavals de la ville. Le musée est surtout constitué de photos et d'affiches d'anciens carnavals. Les rares costumes ou accessoires ne sont pas mis en valeur.

Photos internet car interdites.
Photos internet car interdites.

Photos internet car interdites.

Heureusement, un spectacle folklorique riche en danses et musique dans l’arrière-cour nous a fait passer un moment très agréable.

Ph. internet.

Ph. internet.

Avant de rentrer à l’hôtel, José nous a entraînés dans une école de Salsa pour notre premier cours ! Après nous avoir fait répéter les pas pendant un bon moment, c’était presque devenu mécanique. Mais quand ensuite la musique a démarré et qu’il a fallu tout coordonner, ça a été une autre histoire !

Une démonstration faite ensuite par les danseurs professionnels nous a montré l’ampleur de notre incompétence !

Ph. Roselyne.

Ph. Roselyne.

 

À suivre : Bayamo la ville rebelle

 

Pour faire le voyage depuis le début, cliquer sur : http://absinthemuseum.auvers.over-blog.com/2020/01/a-bientot.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :