Coco pour Joyeuses Pâques

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Les circonstances particulières que nous vivons ne m'empêche pas de souhaiter de joyeuses Pâques à vous tous qui me suivez régulièrement. Que ce petit chromo publicitaire vous apporte le sourire du printemps. Ce chromo porte à son dos une publicité pour le coco hygiénique Louis Marchier & Cie de Privas dont les saveurs sont multiples.

Le coco apparaît à la fin du XVIIIe siècle. C'est une boisson rafraîchissante résultant de la macération de bâtons de réglisse dans de l’eau citronnée. Elle était vendue dans les rues par les marchands qui portaient sur le dos une fontaine en tôle peinte et quelques gobelets à la ceinture. Au son d'une clochette ils criaient : « Coco, coco, coco frais ! Qui veut du coco ? ».

Ce petit métier disparut au début du XXe siècle quand en 1902, Jules Courtier, Pharmacien à Le Pouzin en Ardèche, mit au point une poudre de réglisse, légèrement anisée à diluer dans l'eau. Il appellera son produit le coco Boers en référence à la guerre du même nom qui sévissait alors.

 Le coco Boers disparut en 1970, dépassé par la survenue du coca-cola. Aujourd’hui, la marque relance son activité.

Chromo recto verso pour le coco Louis Marchier. Coll. Delahaye.
Chromo recto verso pour le coco Louis Marchier. Coll. Delahaye.

Chromo recto verso pour le coco Louis Marchier. Coll. Delahaye.

Traditionnellement, le coco avait le goût de réglisse mais pour varier les plaisirs, il était décliné avec différentes saveurs dont l’absinthe. Il se présentait sous formes de tablettes ou en poudre dans des tubes.

Une des marques les plus emblématiques du temps de l’absinthe car ayant fait beaucoup de publicité est Absinthinette. (marque traitée dans le tome 1 de mon dictionnaire des marques, pages 84 à 86).

Chromo pour les tablettes à diluer Absinthinette. Coll. Delahaye.

Chromo pour les tablettes à diluer Absinthinette. Coll. Delahaye.

À défaut d’œuf de Pâques cette année, il nous reste le coco en images !

 

Voir une suite à cet article : Petites boîtes de coco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :