À Jean-Claude Carrière

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

L'écrivain, scénariste, parolier, metteur en scène et acteur Jean-Claude Carrière vient de nous quitter, le 8 février dernier. Je m'étais retrouvée face à lui un après-midi de novembre 1983 à Radio Latina, conviée par le journaliste Philippe Carteron.

J'avoue à ma grande honte que j'ignorais qui était Jean-Claude Carrière. Pourtant à cette époque il était déjà très connu avec à son actif des livres, des adaptations  pour le théâtre, la télévision et le cinéma. Sa première collaboration pour le cinéma remonte à 1964 date à laquelle il travaille avec le cinéaste Luis Bunuel à l'adaptation du roman d'Octave Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre avec Jeanne Moreau en vedette. Ils retravailleront ensemble sur Belle de Jour adapté du roman de Joseph Kessel avec Catherine Deneuve dans le rôle principal ainsi que pour le film Le charme discret de la bourgeoisie sorti en 1972. Il se verront attribuer l'Oscar du meilleur film étranger en 1973. Il faut ajouter à cela son travail sur le scénario de La Piscine avec Alain Delon et Romy Schneider sorti en 1969 et celui de Borsalino avec Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. Aujourd'hui, Jean-Claude Carrière laisse une œuvre d'environ 80 ouvrages et 90 scénarios de films.

Jean-Claude Carrière. © DR

Jean-Claude Carrière. © DR

En novembre 1983, je me retrouve donc à Clamart dans les locaux de Radio Latina face à Jean-Claude Carrière qui avait reçu au mois de février le César du meilleur scénario pour le film Le retour de Martin Guerre. Il venait présenter son livre Le Dictionnaire de la bêtise et des erreurs de jugement. édité chez Robert Laffont. Réédition revue et augmentée.

De mon côté, je venais présenter mon premier livre L'Absinthe, histoire de la Fée verte qui venait juste de paraître aux éditions Berger-Levrault. Auparavant, j'avais seulement participé à la rédaction en collaboration de quelques articles scientifiques.

Vous voyez le décalage !

Le Dictionnaire de la bêtise et des erreurs de jugement par Guy Bechtel et Jean-Claude Carrière, Robert Laffont, 1983.

Le Dictionnaire de la bêtise et des erreurs de jugement par Guy Bechtel et Jean-Claude Carrière, Robert Laffont, 1983.

L'Absinthe, histoire de la fée verte, édition Berger-Levrault, 1983.

L'Absinthe, histoire de la fée verte, édition Berger-Levrault, 1983.

C'était la première fois que j'étais conviée à présenter mon livre, aussi face à Jean-Claude Carrière, je ne faisais pas le poids. J'avais cependant pour moi le fait d'avoir traité un sujet un peu sulfureux dont personne n'avait encore parlé.

Le journaliste commença par moi. D'abord intimidée, je pris peu à peu de l'assurance emportée par ma passion pour la Fée verte. Jean-Claude Carrière écoutait. D'abord intéressé, il finit par se prendre au jeu lui aussi et me posa des questions avec bienveillance. Un dialogue s'établit entre nous.

À la fin de l'interview, nous échangeâmes nos livres. Il me dédicaça le sien avec humour. Aujourd'hui, je réalise la chance que j'ai eu d'avoir été en sa présence pendant deux heures. Je suis également fière que ce premier livre se soit retrouvé parmi les milliers de livres de sa bibliothèque.

Dédicace de Jean-Claude Carrière dans son Livre de la bêtise. Coll. Delahaye.

Dédicace de Jean-Claude Carrière dans son Livre de la bêtise. Coll. Delahaye.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :