Rien ne se perd !

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Que deviennent les plantes une fois distillées ?

Les plantes sorties de l'alambic sont appelées drèches. Elles étaient vendues aux cultivateurs qui avaient remarqué que les bœufs qui en consommaient s'engraissaient plus rapidement. Les vaches quant à elles donnaient plus de lait, mais sa légère amertume priva rapidement ces gourmandes de  leur petite friandise.

Les bœufs ne pouvant tout absorber, le surplus était épandu comme engrais sur un champ.

À la maison Junod de Pontarlier, les drèches étaient emportées sur des charrettes et épandues dans des champs appartenant à la famille Junod. Collection privée.À la maison Junod de Pontarlier, les drèches étaient emportées sur des charrettes et épandues dans des champs appartenant à la famille Junod. Collection privée.

À la maison Junod de Pontarlier, les drèches étaient emportées sur des charrettes et épandues dans des champs appartenant à la famille Junod. Collection privée.

Aujourd'hui encore, à la distillerie Les Fils d'Émile Pernot située à la Cluse et Mijoux à la sortie de Pontarlier en direction de la Suisse, les drèches de distillation sont récupérées par un cultivateur pour la nourriture du bétail. Quand il s'agit de drèches où seule est présente la grande absinthe, elles sont épandues dans un champ appartenant à la distillerie.

Dominique Rousselet récupère les drèches d'absinthe de l'alambic. Photo Delahaye.
Dominique Rousselet récupère les drèches d'absinthe de l'alambic. Photo Delahaye.
Dominique Rousselet récupère les drèches d'absinthe de l'alambic. Photo Delahaye.

Dominique Rousselet récupère les drèches d'absinthe de l'alambic. Photo Delahaye.

Opération terminée ! Tout est prêt pour une nouvelle distillation.

Opération terminée ! Tout est prêt pour une nouvelle distillation.