Absinthe Bazinet

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Associé à son beau-frère Alexandre Voran pour créer en 1880 la Maison Voran et Bazinet jeune, Henri Bazinet continuera seul à diriger la distillerie à partir de 1885. D’abord intitulée Fabrique d’Absinthe Henri Bazinet jeune, l’entreprise finira par s’appeler tout simplement Distillerie H. Bazinet.

De belles publicités sous forme d’objets insolites tels que tampon de verrier, encriers, carafes et pyrogènes portant la marque Absinthe nationale, vont promouvoir la notoriété de la marque. (Voir mes livres "L’Absinthe, Dictionnaire des marques, lettres A-B". 343 pages, 665 photos et « L’Absinthe, les pyrogènes »).

Un nouveau document non répertorié, vient s’ajouter à ceux déjà connus. Ce très beau carton publicitaire signé Émile Bayard, dû à la sagacité de Daniel Masnada bien connu des collectionneurs, est d’autant plus précieux qu’il n’existe pas à ma connaissance de tableau-réclame illustré au nom de la marque Bazinet.

Tableau-réclame pour l'Absinthe Bazinet, signé Émile Bayard. Collection Masnada.

Tableau-réclame pour l'Absinthe Bazinet, signé Émile Bayard. Collection Masnada.

Riche en couleurs, le fougeux amant de la soubrette n’a cure de l’absinthe. Le plateau portant carafe et verre vont se retrouver au sol. L’absinthe Bazinet rend-elle amoureux ? tel pourrait être le message ! En y regardant de plus près, il y a une nette similitude entre ce personnage et Le Capitan, un des personnages cultes de la Commedia dell’Arte. Encore appelé Matamore, son rôle dans la Commedia dell'Arte, est celui de l'amoureux exigeant. Son costume est composé d’un uniforme à rayures multicolores. Il porte un chapeau à plume et est toujours flanqué de sa grande épée.

Le Capitan de la Commedia dell'Arte. Source Wikipedia.

Le Capitan de la Commedia dell'Arte. Source Wikipedia.

Qui est Émile Bayard, l’auteur de l’illustration pour Bazinet ?

Père et fils portent le même prénom et seront tous deux dessinateurs, illustrateurs, peintres et décorateurs.  Voilà qui ne facilite pas les choses.

Émile-Antoine Bayard, est né à La Ferté-sous-Jouarre le 2 novembre 1837 et mort le 10 décembre 1891 au Caire où il se trouvait pour soigner une maladie de cœur dont il souffrait depuis 1889. Très actif de 1871 à 1891, il savait « harmoniser les gestes aux expressions des visages, rendant ainsi ses personnages particulièrement expressifs ». Ses dessins se retrouvent, entre autres, dans L’Illustration, Le Journal pour Rire et le Journal des Voyages. Il a illustré de nombreux livres dont Les Misérables de Victor Hugo, L’Immortel d’Alphonse Daudet, De la Terre à la Lune et Autour de la Lune de Jules Verne. Auteur de tableaux et fusains, il s’est essayé également à la peinture décorative, dans la manière du XVIIIe siècle. Il a décoré notamment le foyer du Théâtre du Palais-Royal à Paris. Il y représente les acteurs qui avaient joué ou qui jouaient alors sur la prestigieuse scène, dans leurs principales créations. Voilà un centre d’intérêt pour le théâtre qui pourrait être à l’origine de l’inspiration pour le tableau publicitaire Bazinet.

Son fils, Émile Bayard (1868-1937) a mené une carrière de peintre et d’écrivain d’art prolifique, avec une soixantaine de titres publiés. Il a collaboré au Monde illustré et est l’auteur de L’illustration et les illustrateurs, publié en 1897 par la librairie Flammarion et dans lequel il évoque quelques grands dessinateurs, dont son propre père : « Émile Bayard, fut un très fécond producteur. Son œuvre est immense surtout quand on réfléchit à la brièveté de sa carrière".  En 1902, il obtient à Turin une médaille d'or lors de la première exposition internationale d’art décoratif moderne.  Il collabore également à des périodiques, livrant des dessins au Monde illustré et à L’Assiette au Beurre. En 1905, il est nommé inspecteur académique rattaché au ministère de l’Instruction publique et des Beaux-Arts, chargé des musées et de l'enseignement du dessin. Il sera nommé Chevalier de la Légion d’honneur en 1920 puis Officier en 1926.

Alors, qui est l’auteur du carton publicitaire pour l’Absinthe Bazinet ? le père ou le fils ?

Les deux pourraient en être l’illustrateur, car s’intéressant l’un comme l’autre au théâtre mais si l’on regarde les signatures sur différents documents, celle du père présente un “e” majuscule qui se poursuit en un trait qui souligne l’ensemble du prénom. Celle du fils est plus sobre et assez semblable à celle du carton Bazinet.

Affiche signée Émile Bayard fils. La précision "fils" sera ultérieurement abandonnée. Source Gallica, Bibliothèque nationale.

Affiche signée Émile Bayard fils. La précision "fils" sera ultérieurement abandonnée. Source Gallica, Bibliothèque nationale.

En conclusion, Émile Bayard fils qui à la mort de son père survenue en 1891 n’avait que 23 ans et était alors élève à l’école des Beaux-Arts, a pu réaliser cette œuvre pour l'absinthe Bazinet, entre 1900 et 1915.