Absinthe-Kit

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Étonnante petite bouteille, marquée essence pour absinthe, datant d’environ 1890 si l'on suit la chronologie des médailles de récompense pour la Maison W. J. Bush and C°. L'étiquette indique qu'il faut mélanger 2.75 ounces (environ 80ml) de cette essence pour obtenir 10 gallons (environ 45 litres) d’absinthe mais ne précise pas à quoi il faut la mélanger. Une notice explicative devait être vraisemblablement jointe au conditionnement.

Bouteille et son emballage. Collection Thuillier.

Bouteille et son emballage. Collection Thuillier.

L’étiquette est  libellée "essence pour absinthe", le mot essence étant au singulier. Alors, s’agit-il d'un mélange permettant d’obtenir l’absinthe prête à boire telle qu’on la connaît ou de la seule essence d’absinthe à laquelle il faut adjoindre le contenu d’autres bouteilles d’essences, anis et autres ?

Étiquette de la bouteille et détail de celle-ci. Collection Thuillier.
Étiquette de la bouteille et détail de celle-ci. Collection Thuillier.

Étiquette de la bouteille et détail de celle-ci. Collection Thuillier.

D’après la recette publiée dans le catalogue de la Maison W. J. Bush, il semblerait que le mélange aromatique soit déjà prêt. À ce mélange il suffisait d'ajouter glycérine, alcool et eau, sans oublier un peu de couleur pour obtenir une absinthe bonne à boire.

Absinthe-Kit
Absinthe-Kit
Absinthe-Kit

Qui était W.J. Bush ?

William John Bush achète une petite usine à Londres en 1850-1851 et fonde la compagnie W. J. Bush and C°. Il entreprend la distillation de plantes, d’épices et de bois pour l’obtention de teintures et d’essences. En 1880, il déplace son entreprise vers Ash Grove où sont basé ses travaux de chimie. Au fil des ans, il produit des arômes alimentaires, des huiles essentielles et des parfums. La marque présente dans le monde entier sert également de distributeur ou d'agent à d'autres fabricants de divers pays.

En fait, certaines des huiles essentielles, telles que l'absinthe, l'anis, la badiane et d'autres, vendues sous la marque W. J. Bush and C° provenaient de la Maison J. Méro & Boyveau installée à Grasse dans les Alpes-Maritimes depuis 1832 et dont la spécialité était la fabrication d'eaux distillées et d'essences de plantes.

Première page du catalogue de la Maison J. Méro & Boyveau. La dernière médaille représentée date de 1892. Collection Masnada.

Première page du catalogue de la Maison J. Méro & Boyveau. La dernière médaille représentée date de 1892. Collection Masnada.

Deuxième page du catalogue.

Deuxième page du catalogue.

L'entreprise Méro & Boyveau était propriétaire de la Franco-Mitcham (menthe Franco-anglaise) située à Mitcham comme l'indique leur catalogue : "Les menthes de Mitcham sont directement expédiées de notre Usine anglaise ". Celle-ci est représentée  sur la première page du catalogue avec la mention "Usine de W. J. Bush & C°". On voit que les intérêts des deux maisons sont très liées, Méro & Boyveau ayant par ailleurs le monopole de vente des produits de la Maison W. J. Bush & C° de Londres.

Absinthe-Kit

Existait-il d'autres concentrés d'absinthe ?

La Maison Noirot était réputée pour ses extraits naturels de plantes. Elle va proposer divers concentrés dont celui d'absinthe dans lequel il suffira d'ajouter de l'alcool et de l'eau.

Pages du catalogue Noirot. Collection Nathan-Maister.
Pages du catalogue Noirot. Collection Nathan-Maister.

Pages du catalogue Noirot. Collection Nathan-Maister.

À Marseille, la Maison L. Michel & Cie est également spécialisée dans les concentrés. Sa publicité nous confirme qu’il existait bien des petits kits d’absinthe toute prête. Ils proposent entre autres produits, une absinthe concentrée à 72°. On appréciera la mention Imitation parfaite de Pernod fils !

On appréciera peut-être moins la précision donnée en bas de page :  "N-B.- Nos produits sont tous obtenus sans l’aide d’aucune essence et en garantissons l’innocuité de même que la fixité de goût et de parfum". 

Pure chimie qui va être à l'origine de ce que certains ont appelé des Absinthoïdes, produits en provenance souvent d'Allemagne, permettant de faire des absinthes bon marché qui feront bien des dégâts.

Publicité parue dans Didot-Bottin 1890. Collection Delahaye.

Publicité parue dans Didot-Bottin 1890. Collection Delahaye.

Publicité pour des concentrés et détail. Collection Masnada.
Publicité pour des concentrés et détail. Collection Masnada.

Publicité pour des concentrés et détail. Collection Masnada.

Publié dans Articles, Collection