Les topettes à bourrelets

Publié le par Marie-Claude DELAHAYE

Les topettes - de leur vrai nom carafons diviseurs- selon le catalogue de verrerie Meisenthal, sont de charmants petits flacons dont chaque bourrelet est censé contenir une dose.

Mais une dose de quoi ?

On distingue plusieurs sortes de topettes. Aujourd'hui, je vous propose les topettes à bourrelets ou topettes à crans. Beaucoup les appellent topettes à absinthe car, effectivement chaque bourrelet représente la valeur d’une dose d’absinthe. Mais qu'en est-il réellement ?

Topette classique. Collection Thuillier.

Topette classique. Collection Thuillier.

En examinant certains dessins de presse, on s’aperçoit qu’elles peuvent contenir tout autre alcool que l'absinthe. Si l’on en croit un texte paru dans l’Almanach du Vieux Dauphinois, les topettes auraient surtout été utilisées pour l’eau-de-vie.

« La topette est un gracieux récipient utilisé pour l’eau-de-vie. Son emploi a disparu entre les années 1920 et 1940 selon les régions. Il s’agit d’une fiole en épais verre blanc formée de cannelures dont chacune a la capacité exacte d’un « verre à goutte ». On appelait cette mesure un cran."

Topettes de différentes contenances. Coll. Delahaye.

Topettes de différentes contenances. Coll. Delahaye.

"Le cafetier présentait les topettes pleines et chaque client se versait un cran ou deux selon son désir. La topette courante comptait trois crans. Il en existait une plus grande à sept et une petite haute et fine ne pouvant contenir que deux rations. Chaque établissement possédait une collection des différents modèles."

Ensemble de différents modèles de topettes. Coll. Roussel.

Ensemble de différents modèles de topettes. Coll. Roussel.

Carte postale montrant sur le comptoir un ensemble de topettes. Collection MacDonald.

Carte postale montrant sur le comptoir un ensemble de topettes. Collection MacDonald.

b

 "Le plus fréquemment utilisé était la petite flute contenant la double ration. C’était celle présentée au client isolé buvant un café. Un cran dans le café et un autre comme pousse-café. Parfois la topette à trois crans était laissée en permanence sur les tables. Le client se servait et payait le nombre de crans consommés."

Petite topette à deux crans. Un cran d'eau-de-vie, le plus souvent du cognac, dans le café puis un autre dans la tasse chaude comme pousse-café. Coll. Thuillier.

Petite topette à deux crans. Un cran d'eau-de-vie, le plus souvent du cognac, dans le café puis un autre dans la tasse chaude comme pousse-café. Coll. Thuillier.

Sur ce dessin de 1869, présence sur le guéridon des tasses à café et d'une topette. Coll. Thuillier.

Sur ce dessin de 1869, présence sur le guéridon des tasses à café et d'une topette. Coll. Thuillier.

- Eh bien mon cher, je lui trouve deux qualités à ce café, une bonne et une mauvaise : la bonne qualité consiste en ce qu'il y entre très peu de chicorée et la mauvaise en ce qu'il y entre pas du tout de café. Mon Dimanche, 1910. Coll. Delahaye. On remarque là encore, la présence de la topette sur le guéridon.

- Eh bien mon cher, je lui trouve deux qualités à ce café, une bonne et une mauvaise : la bonne qualité consiste en ce qu'il y entre très peu de chicorée et la mauvaise en ce qu'il y entre pas du tout de café. Mon Dimanche, 1910. Coll. Delahaye. On remarque là encore, la présence de la topette sur le guéridon.

ou

Les topettes ont toutes un col qui se termine par un rebord plus ou moins aplati. Leur bouchon qui se ferme à l'émeri est toujours soufflé en forme de cacahuette.

Bouchons de topettes à crans. Coll. Delahaye.Bouchons de topettes à crans. Coll. Delahaye.Bouchons de topettes à crans. Coll. Delahaye.

Bouchons de topettes à crans. Coll. Delahaye.

rr

Certains modèles dits Taille  Pontils ont un bouchon un peu plus élaboré.

Extrait du catalogue Meisenthal. Coll. Thuillier.

Extrait du catalogue Meisenthal. Coll. Thuillier.

Topettes taille Pontils. Coll. Roussel.

Topettes taille Pontils. Coll. Roussel.

el

Si les topettes blanches sont les plus nombreuses, certaines sont un peu plus sophistiquées et présentent des bandes dorées ou sont en verre de couleur. La couleur jaune ambre est obtenue par l'ajout d'oxyde d'argent pendant la fusion alors que la teinte verte est obtenue par l'ajout d'oxyde de cuivre, de fer et de bichromate de potasse.

 

Très jolie topette à bandes dorées. Coll. Thuillier.

Très jolie topette à bandes dorées. Coll. Thuillier.

Collection Thuillier.Collection Thuillier.

Collection Thuillier.

et

Certaines topettes beaucoup plus rares contiennent des sels d'uranium.

Collection Roussel.

Collection Roussel.

Topette en lumière naturelle et sous UV. Coll. Thuillier.Topette en lumière naturelle et sous UV. Coll. Thuillier.

Topette en lumière naturelle et sous UV. Coll. Thuillier.

Une série de 10 cartes postales met en scène un jeune garçon mimant un personnage politique faisant un discours à la tribune et qui s'enflamme de plus en plus au fur et à mesure que la topette se vide. Sur la table : un verre, une carafe d'eau, une cuillère, du sucre et la fameuse topette contenant un liquide foncé. S'agit-il d'absinthe ? Apparemment pas, la couleur est trop foncée pour cela et le verre ne présente pas le trouble clair caractéristique de l'absinthe. Alors pourquoi une carafe d'eau et du sucre ? Ce sont toujours les accessoires des orateurs, visibles sur de nombreux dessins de presse. Un orateur qui se démène à la tribune a besoin de conserver un certain tonus en prenant de temps en temps un peu d'eau sucrée.  Mais sans doute, y a-t-il quand même une allusion à l'absinthe dans cette série. On remarquera au passage, que le niveau du liquide dans la topette ne suit pas un ordre logique.

Collection Thuillier.
Collection Thuillier.
Collection Thuillier.
Collection Thuillier.
Collection Thuillier.

Collection Thuillier.

En conclusion, on ne peut évidemment pas affirmer que les cafetiers ne mettaient pas d’absinthe dans ce genre de topettes mais apparemment, elles n'avaient pas été conçues spécifiquement pour cela.

Publié dans Collection